Académiciens 1° section 2° section 3° section 4° section 5° section Membres Libres Membres Associés

GIRARD Frédéric

Membre titulaire 5e section,
Élu le 17/05/2019

Directeur d'études à l'École française d'Extrême-Orient
Enseignant en civilisation et religions du Japon
Domaines et régions :
Philosophie, philologie, civilisation et religions du Japon, histoire et philosophie du bouddhisme, christianisme au Japon, enseignement. Japon

Frédéric Girard, directeur d’études émérite de l’EFEO (études japonaises classiques) est spécialisé en philosophie et sciences sociales touchant l’histoire du bouddhisme et des religions au Japon. Il travaille  actuellement à une traduction intégrale du chef-d’oeuvre du fondateur du Zen japonais, Dogen (1200-1253), le Shobogenzo, des œuvres de Kukai (774-835) ainsi qu’au Compendium philosophico-théologique des jésuites au Japon et aux réfutations japonaises du christianisme, à l’Université Komazawa (2017-2019). 

Orienté par des maîtres en études bouddhiques et orientales, Bernard Frank, Michel Soymié, Olivier Lacombe et André Bareau, il accomplit ses recherches au Japon durant plusieurs décennies avec Hirakawa Akira, Kamata Shigeo, Shinkawa Tetsuo, Ishii Kosei, Ishii Shudo, Mimaki Katsumi, Sueki Fumihiko et Tanaka Hisao, en philosophie et histoire bouddhiques, Tsuchida Kenjiro en pensée japonaise, Tsukishima Hiroshi, Miyazawa Toshimasa, Okuda Isao, Takahashi Shuei et Sugawara Akihide en philologie bouddhique, sur des manuscrits de bibliothèques monastiques . 

Titulaire d’undoctorat de IIIe cycle de l'Université Paris-Diderot (1981), du diplôme de l'École pratique des hautes études en histoire et philologie (1982), il reçoit le Prix Shibusawa-Claudel (1992), l’habilitation à diriger les recherches à l'Université Paris-Diderot (2001). Il est le premier lauréat du Prix international de l’Université Kanazawa couronnant des travaux sur la pensée philosophique et religieuse de l’Extrême-Orient (2018).

Entré à l'EFEO (1981), il en devient directeur d'études (2002), et est détaché à ce titre au Japon, durant trois années. 

Il anime l’enseignement du bouddhisme à l’Université de Genève, et celui de la pensée et des religions japonaises en France, à l’Université Paris-Diderot, à l’INALCO, à l’EPHE, IVe section (« Philologie des textes bouddhiques au Japon »-. Co-Responsable du Master « Civilisation du Japon Classique », il est  membre du comité scientifique des Cahiers d’Extrême-Asiedont il est cofondateur (1985). Membre de la Société asiatique (depuis 1986), membre titulaire du CRCAO (depuis 2014), membre à vie de la Société académique de Genève (depuis 2007), il est élu membre titulaire de la 5esection de l’Académie des sciences d’outre-mer le 17/05/2019 après en avoir été correspondant à la 5e section depuis 2011.