Académiciens 1° section 2° section 3° section 4° section 5° section Membres Libres Membres Associés

VIDON Jean-Pierre

Correspondant 2e section,
Élu le 25/05/2018

Ministre plénipotentiaire (h)
Ancien ambassadeur de France aux Iles Fidji, en République centrafricaine et en République du Congo
Président d'Amitié-Réalité-Outre-Mer
Domaines et régions :
Diplomatie, histoire contemporaine, histoire du droit. Qatar, Afrique du Sud, République centrafricaine, Namibie, Sénégal, Fidji, Micronésie, Marshall, Congo Brazzavile, Pacifique

Distinctions :

   

Jean-Pierre Vidon effectue une carrière de diplomate.

Il est titulaire d’un Diplôme d’études supérieures d’histoire du droit et des faits sociaux, d’un certificat d’études supérieures des communautés européennes, d’un Diplôme de l’Institut européen des hautes études internationales et d’un certificat d’études judiciaires.   

Affecté à la direction des conventions administratives et des affaires consulaires (1975), il est chargé de mission de coopération culturelle et technique à l’Ambassade de France à Doha, au Qatar (1975-1977), puis deuxième secrétaire à l’Ambassade de France à Pretoria, en Afrique du Sud (1977-1980).  

Deuxième secrétaire à l’Ambassade de France à Lilongwe, au Malawi (1980-1982), il est nommé agent du cérémonial au Protocole (1982-1984). Deuxième conseiller à l’Ambassade à Bangui, en République centrafricaine (1984-1987), il est affecté au poste de chef du cabinet commun du général, chef du gouvernement militaire français de Berlin (1987-1989).

Secrétaire des Affaires étrangères (1988), puis deuxième conseiller à l’Ambassade de France à Windhoeck, en Namibie, il exerce les fonctions de conseiller des Affaires étrangères (1991), puis dirige le Centre de conférences internationales (1992-1996).   

Il poursuit comme consul général de France à Dakar, au Sénégal (1996-2000), puis successivement comme ambassadeur à Suva aux îles Fidji, à Nuku’Alofa à Tonga, à Yaren à Nauru, à Palikir en Micronésie, à Majuro aux Iles Marshall (2000-2004).

Ambassadeur chargé de la lutte contre la criminalité organisée (2004-2008), il est nommé ministre plénipotentiaire (2005), ambassadeur haut représentant de la République française auprès de la République centrafricaine à Bangui (2008-2012). Secrétaire général de l’Initiative climat Paris-Nairobi, missionné au Kenya (2012-2013), puis du Sommet de l’Élysée pour la paix et la sécurité en Afrique (2013-2014), il termine sa carrière comme ambassadeur de France à Brazzaville, République du Congo (2014-2016).

Il exerce comme assesseur à la Cour nationale du droit d’asile (dès 2018).