Académiciens 1° section 2° section 3° section 4° section 5° section Membres Libres Membres Associés

PLEVEN René

Titulaire 1° section,
Décès en 1993

Ministre des Colonies
Député à l'Assemblée nationale
Pésident de l'Association nationale France-Indochine
Domaines et régions :
Politique, économie, finances, droit. Angleterre, Afrique Noire, Congo, Madagascar, Indochine

Distinctions. :

 

René Pleven (né le 15/04/1901 à Rennes et mort le 14/01/1993 à Paris) effectue une carrière politique.

Diplômé de l'École des sciences politiques, il commence sa carrière politique dans la Résistance et répond à l’appel du général de Gaulle (juin 1940) pour s’engager dans les Forces françaises libres et partir pour l’Angleterre. Missionné en Afrique noire afin d’aider à rallier ses territoires à la France libre, il prend ensuite la direction de Brazzaville où, comme secrétaire général de l’AEF, il gère l’administration de la fédération et organise la mobilisation des ressources de l’Afrique française libre.

Nommé membre du Comité national français à Londres (1941), il y exerce successivement les fonctions de commissaire aux Finances, à l’Économie et aux Colonies, puis aux Affaires étrangères. Il doit négocier, entre autres, avec le gouvernement britannique le retrait des forces anglaises de Madagascar et le rétablissement de la souveraineté française sur la Grande Ile. Au cours de cette période, Djibouti ainsi que l’île de la Réunion se rallient à la France libre et lors de la formation du nouveau comité français de libération nationale à Alger (1943), il reste commissaire aux Colonies. Ministre des Colonies à la libération de la France, il passe ensuite à l’Économie nationale puis aux Finances (1945-1946).

Député des Côtes du Nord à la première assemblée constituante, il occupe le poste de député à l’Assemblée nationale. Il assume par ailleurs la charge de président du parti UDSR, tout en étant membre de la commission des finances et de l’assemblée, membre de la commission de la Marine marchande et président de l’Association nationale France-Indochine. Il est en outre désigné par le gouvernement pour présider la commission du plan de modernisation et d’équipement des territoires d’outre-mer (1946).

 Enfin, René Pleven est élu membre titulaire de la 1re section de l’Académie des sciences coloniales le 19/03/1948.