Joseph Conrad : le romancier de la mer : romans et souvenirs

Auteur Joseph Conrad
Editeur Les Presses de la Cité
Date 2021
Pages 815
Sujets Roman
Cote 63.673
Recension rédigée par Emmanuel Desclèves


Destin original que celui de Joseph Conrad : enfant polonais inscrit maritime à Marseille à 17 ans, puis officier de marine marchande anglais et enfin écrivain qui choisit la langue anglaise parce qu’elle lui semble plus adaptée pour décrire la vie maritime de son époque.

Dominique Le Brun a choisi de présenter des textes traduits par Georges-Jean Aubry, ami de Conrad. L’ouvrage rassemble Jeunesse (1902), Le Miroir de la mer (1906), Le « Nègre » du Narcisse (1897), Lord Jim (1900), Le Frère-de-la Côte (1923), dernier roman de Conrad.

De tous les écrivains de la mer, Joseph Conrad est l’un de ceux qui ont restitué avec le plus de réalisme la vie à bord des navires marchands au long cours, aux temps héroïques où les grands voiliers rivalisaient encore avec les premiers navires à vapeur. Souvent autobiographiques, les nouvelles, romans et autres récits de Conrad respirent à pleins poumons l’air salin sous toutes ses formes, passant des réalités les plus prosaïques aux rêves les plus poétiques. La langue est riche et déliée, comme les rouleaux des vagues qui viennent sans cesse battre et rebattre le rivage tout en se déplaçant insensiblement.

Les amoureux des beaux récits maritimes ne seront pas déçus. Mis en scène avec tout l’art d’un grand écrivain, le souffle de l’aventure et le charme des mystères cachés de l’exotisme garantissent au lecteur de passer de bien agréables moments, en sortant de son quotidien pour rejoindre Conrad quelque part sur les mers lointaines.

Bien présenté et mis en valeur par Dominique Le Brun, cet ouvrage de référence mérite une place de choix dans une bibliothèque.