Académiciens 1° section 2° section 3° section 4° section 5° section Membres Libres Membres Associés

JEUDY de GRISSAC Alain

Correspondant 4e section,
Élu le 11/01/2008

Fonctionnaire des Nations Unies (Programme des Nations Unies pour le développement)
Expert en conservation de la nature et développement durable, environnement, océanographie, géologie
Docteur en géologie marine
Domaines et régions :
Géologie marine, océanologie, environnement, conservation, développement durable. Méditerranée, Seychelles, Caraïbes, Albanie, Mauritanie, Guinée équatoriale, Comores, Égypte, Érythrée

Alain Jeudy de Grissac est titulaire d'un doctorat en géologie et sédimentologie marine et d'un DEA en océanologie.

Consultant en environnement marin côtier et aires protégées (« Marine Conservation Programme Manager »), il occupe le poste de représentant de l’Union internationale pour la conservation de la nature au Centre de coopération pour la Méditerranée.

Il démarre sa carrière professionnelle au CNEXO-IFREMER et embarque pour six mois de mission scientifique dans l'Océan pacifique (1975-1976) avant d'être nommé "enseigne de vaisseau de réserve" pour 19 mois de service militaire à la marine nationale (1976-1977). Président et gérant de la Société Géomer (1978-1983), il étudie l'environnement marin et côtier, puis poursuit sa carrière professionnelle comme consultant free-lance, toujours pour des études environnementales (1983-1985). Expert consultant UICN, il partcipe au développement du réseau méditerranéen d'aires marines et côtières protégées (1985-1991). Sollicité par le Ministère de la Coopération, entre autres missions, pour la réhabilitation du Parc national marin de Curieuse, aux Seychelles (1991-1994), il s'investit ensuite dans différents projets de protection de l'environnement, notamment dans la région des Caraïbes, en Albanie, en Mauritanie, en Méditerranée, toujours en tant que consultant free-lance. Il participe au plan de développement de pêches en Guinée équatoriale, à la gestion intégrée de la zone côtière dans les Comores, via l'UNESCO (1995-1997). Concernant l'Égypte, il est responsable du programme de développement du Réseau d'aires protégées du Golfe d'Aqaba ainsi que de la formation des personnels des parcs nationaux et de la gestion d'aires protégées, marines et terrestres, via l'Union européenne (1997-2002). Pour Djibouti, il prépare le plan de gestion pour une zone protégée (2003) et exerce les fonctions d'assistant technique pour le projet Eritrea Coastal Marine Island Biodiversity administré par le Programme des Nations unies pour le Développement mis en oeuvre par le Ministère des Pêches (depuis 2004). 

Alain Jeudy de Grissac est élu membre correspondant de la 4e section de l'Académie des sciences d'outre-mer le 11/01/2008.