Académiciens 1° section 2° section 3° section 4° section 5° section Membres Libres Membres Associés

GUILLOU Michel

Membre libre,
Décès en 2018

Ancien recteur de l'AUPELF-UREF
Maître de conférences
Fondateur et ancien directeur du Centre de recherche de l'Institut pour l'étude de la francophonie et de la mondialisation
Ingénieur-chercheur
Domaines et régions :
Énergétique et thermodynamique, francophonie et mondialisation, sciences physiques, enseignement. Sénégal

Distinctions :

   

Docteur ès sciences physiques, Michel Guillou (né le 08/09/1938 à Beuzeville dans l'Eure et mort à Saint-Maur-des-Fossés le 21/02/2018) est ingénieur-chercheur à la direction des études et recherches d’Électricité de France (1960-1963 et 1965-1968) où il occupe le poste de maître de conférences à l’Université de Rouen (1968-1970).

Nommé directeur de l’IUT puis de l’École nationale supérieure de technologie de Dakar, au Sénégal, il est affecté au poste de directeur de l’IUT de Créteil, Université de Paris-XII (1970-1975). Professeur à l’Université Paris-Val-de-Marne à la chaire d’énergétique (1975), il poursuit sa carrière comme chef du département de l’enseignement supérieur et de la recherche au ministère de la Coopération (1975-1976). Président de l’Université Paris-Val-de-Marne (1976-1982) et de la commission des relations extérieures à la Conférence des présidents d’universités (1977-1979), il est nommé vice-président à la Conférence des présidents d’universités (1980-1981), président (1984-1987) et directeur général (1991-1998) de l’Association des universités partiellement ou entièrement de langue française (Aupelf). Il endosse les fonctions de recteur de l’Université des réseaux d’expression française (1991-1998), recteur de l’Agence universitaire de la francophonie (1998-2000) et président depuis 2000 du Cercle francophonie 2000 devenu Francophonie Nouvelle, titulaire de la chaire de francophonie.

Directeur de l’Institut Étude de la francophonie et de la mondialisation (Iframond) à l’Université Lyon III-Jean Moulin (2001-2014), président du réseau international des chaires Senghor de la francophonie (depuis 2008) et président de l’Office national des universités (1977-1981), il est chargé de mission auprès de Michel Aurillac, ministre de la Coopération (1986-1988), et conseiller général du Val-de-Marne (1983-1988).

Il est nommé vice-président national des Clubs 89 (1985-1988), membre de la Société de chimie-physique, de la Société chimique de France, de la Société internationale des hautes températures et des réfractaires, et de la British Ceramic Society.

Michel Guillou est élu membre libre de l'Académie des sciences d'outre-mer le 05/05/2010.