Académiciens 1° section 2° section 3° section 4° section 5° section Membres Libres Membres Associés

BENOIST Joseph-Roger de

Correspondant 2e section,
Décès en 2017

Prêtre missionnaire d'Afrique (père blanc)
Directeur de recherche en histoire africaine (er)
Journaliste
Conservateur honoraire des musées de l'IFAN
Domaines et régions :
Missions catholiques, histoire contemporaine, enseignement, conservation de musées. Afrique, Sénégal, Mali, Bénin, Tunisie

Distinctions :

  

Joseph-Roger de Benoist (né le 02/08/1923 à Meudon et mort le 14/02/2017 Bry-sur-Marne) est membre de la Société des missionnaires d'Afrique et maître de recherche en histoire africaine contemporaine à l'Institut fondamental d'Afrique noire Cheikh Anta Diop, Dakar (1989).

Il appartient à la congrégation des Pères blancs. En formation théologique à Thibar, en Tunisie, il prononce son serment missionnaire, puis à la basilique Saint-Louis de Carthage où il reçoit l'ordination sacerdotale (). Après l'École supérieure de journalisme de Lille (1950), il étudie les sciences sociales au Centre des hautes études sur l'Afrique à Paris (1951), avant d'être affecté par sa congrégation à l'hebdomadaire catholique Afrique nouvelle (1952). Après son départ du journal, il est nommé au Mali, d'abord à la paroisse de Kolongotomo, puis à Bamako où il anime l’activité culturelle de l’archidiocèse ainsi que le mouvement de la Jeunesse agricole chrétienne.

Nommé à Paris (1963) comme correspondant à la revue Vivante Afrique publiée à Namur, il publie ensuite une revue d’information missionnaire commune aux Instituts Missionnaires de France, sous le titre de Peuples du Monde (1967). Nommé par le cardinal Gantin à Cotonou (1968), au Bénin, il s'occupe de la pastorale familiale, des équipes enseignantes et des guides. Mais son engagement dans l'éducation sexuelle de la jeunesse est mal perçue par certains, et il doit quitter le pays (1972). Il traverse la frontière et prend résidence à Bobo-Dioulasso, au Burkina-Faso. À la demande du  cardinal Zoungrana, il entreprend la rédaction d’une biographie du Pr Goarnisson, le livre paraît sous le titre Docteur Lumière (1975).

Il entre comme chercheur à l'Institut fondamental d'Afrique noire de Dakar (1973). Il est titulaire du doctorat d'État d'histoire africaine avec une thèse sur l'histoire de l'Afrique-Occidentale française de 1944 à 1960, puis une thèse d'État sur les rapports entre l'Église et l'État colonial au Sénégal (1986).

Il prend sa retraite comme directeur de recherches (1993) et poursuit ses activités de journaliste et conservateur honoraire des musées de l’IFAN au Sénégal (2003). Puis il s'arrête définitivement et rejoint la communauté de Bry-sur-Marne (2006).

Joseph-Roger de Benoist est élu membre correspondant de la 2e section de l'Académie des sciences d'outre-mer le 21/11/1981.

[Source : Wikipedia]