Les parachutistes coloniaux pendant la guerre d'Algérie

Recension rédigée par André Ronde


Cet ouvrage n’est pas à proprement parler un livre d’histoire, encore moins un « roman », mais un véritable « document de travail » pour celui, profane ou historien, qui veut trouver toute information sur les parachutistes coloniaux (puis Troupes de Marine) durant la guerre d’Algérie.

Dans une première partie, l’auteur rappelle avec beaucoup de détails et de précisions l’historique des actions des unités « paras colos » de mai 1955 avec les premiers engagements des bataillons rentrés d’Indochine jusqu’au départ du 3e RPIMA de Sidi Ferruch en juillet 1962.

Dans une deuxième partie (annexes 1 à 6), il évoque l’historique des bataillons et régiments, leur création, leur évolution et leur dissolution pour certains. Il rappelle les noms de leurs chefs de corps et commandants d’unités. Pour chaque unité figure le mémorial des Morts pour la France.

Dans la troisième partie (annexe 7 à 10), il rappelle les noms et résume la carrière de tous ceux, des officiers supérieurs aux simples paras qui ont marqué de leurs noms l’action des unités parachutistes coloniales en Algérie.

Autant que je puisse en juger, cet ouvrage est aussi complet que possible, facile à lire, je dirais plutôt à « exploiter » malgré parfois quelques répétitions ou confusions de date.

L’auteur qui fait référence depuis plusieurs années comme historien de la guerre d’Algérie, ne cache pas, même discrètement, ses opinions sans jamais que cela nuise à la qualité de cet « historial ».