Académiciens 1° section 2° section 3° section 4° section 5° section Membres Libres Membres Associés

GROS François

Membre libre,
Élu le 21/06/1985

Directeur d'études à l'École pratique des hautes études
Directeur (h) de l'École française d'Extrême-Orient
Domaines et régions :
Histoire et philologie, grammaire, ethnologie, sanskrit, indologie, littérature tamoule, enseignement. Inde méridionale, Asie du Sud-Est

Distinctions :

 

François Gros, après l’agrégation de grammaire (1957), les licences d’ethnologie et d’études indiennes à travers la grammaire comparée et le sanskrit à Lyon, entre à la Fondation Thiers (1960). Chercheur à l’Institut français de Pondichéry en Inde (1963), il en gère, sous la direction de Jean Filliozat, la section d’indologie, entre à son conseil scientifique (1977), quand il devient directeur d’études à  l’École pratique des hautes études (histoire et philologie de l’Inde méridionale) et directeur de l’École française d’Extrême-Orient (membre, 1967-1977, directeur 1977-1989).

Avec lui, l’EFEO réaffirme sa contribution à la sinologie, réintègre l’Asie du Sud-Est et décentralise sa politique éditoriale. En Inde, son activité est consubstantielle à celle de l’Institut français de Pondichéry : 1- littérature tamoule classique, traductions, Paripatal (Prix Saintour 1969 de l’Académie des inscriptions et belles-lettres), Livre de l’Amour de Tiruvalluvar (Connaissance de l’Orient, Gallimard, 1992) ; 2- religion shivaïte tamoule : poésie et iconographie de Karaikkalammaiyar, Tevaram (1984, édition sous le patronage de l’Unesco), Periya Puranam (2001), texte fondamental de la littérature médiévale, ou Arunagirinatar ; 3- étude des monuments intégrant histoire (épigraphie) et environnement, (Uttaramerur. Légendes, Histoire,  Monuments, 1971, un village-culte pour ses inscriptions), en 1980 projet multidisciplinaire sur Tiruvannamalai lancé sur quinze ans ; 1985 projet sur la vallée de la Kaveri (De la maison à la ville en pays tamoul : étude sur les formes urbaines de la ville temple sud indienne par Jacques Gaucher).

Retraité (2002), il collabore aux programmes Atlas historique de l’Inde du Sud et Histoire et culture Tamoules contemporaines : articles, anthologie de nouvelles (L’arbre Nagalinga, 2002) étude et traductions (G. Nagarajan, 2012). Deep Rivers (UCLA, Berkeley-IFP 2009), offre en anglais un panorama de ses écrits sur la littérature tamoule.

Il reçoit des mains du président de l’Union indienne le prix national ‘Koural Peedam’ 2008-2009.                      

François Gros est élu membre libre de l'Académie des sciences d'outre-mer le 21/06/1985.