Académiciens 1° section 2° section 3° section 4° section 5° section Membres Libres Membres Associés

ANDRÉ Louis-Jean

Membre libre,
Décès en 2017

Professeur du Service de santé des armées
Directeur de l'Institut de médecine tropicale du service de santé des armées
Médecin général inspecteur
Domaines et régions :
Archéologie, médecine tropicale, enseignement, défense nationale, amibiase, inspection médicale, œuvre littéraire de Casanova. Algérie, Vietnam

Distinctions :

   

Louis-Jean André (né en 1930 et mort à Aix en Provence le 15/01/2017) est titulaire d'une thèse de médecine (depuis 1954). Il sort major de la promotion de l'École d'application du service de santé des troupes coloniales du Pharo à Marseille (1955). Il est également titulaire du diplôme d'assistant des hôpitaux coloniaux (1958) et devient l'élève du professeur Charmot à l'Hôpital Michel Lévy à Marseille.

Il séjourne à l'Hôpital Grall de Saigon, au Vietnam, comme chef du service de médecine (1959-1961) . Agrégé de médecine générale et tropicale du service de santé des armées (1963), il est affecté deux années plus tard à la Mission médicale militaire française à Alger, en Algérie, comme chef des services médicaux de l'Hôpital central d'instruction et professeur de médecine interne à la Faculté de médecine au titre de la coopération. Revenu au Pharo comme professeur titulaire de la chaire de médecine tropicale et chef des services médicaux à l'Hôpital d'instruction des armées de Laveran (1969), il est de nouveau affecté à Alger (1978), avec entre autres la responsabilité de la chefferie de la Mission médicale militaire française.

Il occupe le poste de directeur de l'Institut de médecine tropicale du service de santé des armées et du Centre de recherches en médecine tropicale (1986), nommé médecin général inspecteur (1986- 2001).

Il est par ailleurs nommé président de l'Académie des sciences, agriculture, arts et belles lettres d'Aix-en-Provence et de son Association archéologique. Enfin, il est membre de plusieurs sociétés médicales.

Louis-Jean André devient membre libre de l'Académie des sciences d'outre-mer le 19/12/2003.