Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

COLOMBANI Jules

Correspondant 3e section,
Décès en 1955

Médecin militaire
Directeur de la santé et de l'hygiène publique
Délégué régional de la Croix-Rouge française
Domaines et régions :
Médecine militaire, hygiène publique. Algérie, Serbie, Grèce, Maroc


Distinctions :

   

Biographie :

Jules Colombani (né le 23/04/1875 à Oran, en Algérie, et mort le 24/08/1955 à Meknès, au Maroc) exerce les fonctions de médecin militaire.

Élève des hôpitaux et lauréat de l'École de médecine de Marseille (1894-1899), il est interne titulaire des asiles de la Seine et de l'infirmerie spéciale de dépôt (1899-1902). Docteur en médecine de la Faculté de Paris (1901), il est membre de la Société médicopsychologique de Paris l'année suivante et est nommé médecin libre à Oran, en Algérie (1902-1914).

Il part au front de France (1914), envoyé comme médecin de complément à la 45e division Somme et Artois. L'année suivante, il est membre de la mission médicale de Serbie et missionné plusieurs fois (1916-1917) comme médecin adjoint au directeur du Centre hospitalier de Salonique. Secrétaire du Conseil supérieur d'hygiène de l'armée d'orient (lutte contre le paludisme), il est rapatrié en Algérie  comme chef de service à l'hôpital Maillot d'Alger (1918) puis désigné comme médecin chef du Centre hospitalier de paludéens de Rueil.

Affecté au Maroc (1919), il occupe le poste de médecin-chef de l'hôpital militaire de Rabat puis est détaché à la Direction générale des services de santé comme sous-directeur de la santé et de l'hygiène publique (1920-1925), avant d'être nommé directeur (1926). Il est par ailleurs délégué permanent du Maroc au Comité de l'Office international d'hygiène (depuis 1920). Il est nommé médecin lieutenant-colonel de réserve (en 1930).

Membre correspondant de l'Académie de médecine, il est par ailleurs délégué régional de la Croix Rouge française.

Officier de l'instruction publique, il est titulaire, entre autres, des Croix de guerre française et belge, de la Médaille d'honneur de l'Académie de médecine et de la Médaille coloniale (Maroc).

Enfin, Jules Colombani est élu membre correspondant de la 3e section de l'Académie des sciences d'outre-mer  le 25/06/1936.

Bibliographie :

Ouvrages :

Le Ministère de la santé et de l'hygiène publique au Maroc. Casablanca : L. Guignes, 1925 (co-auteur)

Titres et travaux scientifiques. Rabat : imprimlerie Blanc et Gauthier, [s.d.] 

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS