Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

COLANI Madeleine

Correspondant 5e section,
Décès en 1943

Biographie :

Madeleine Colani (née le 13/08/1866 à Strasbourg et morte le 02/06/1943 à Hanoï, au Tonkin) effectue une double carrière d'enseignante et de géologue.

Titulaire du brevet supérieur en 1884, elle est par ailleurs Docteur d'état ès-sciences naturelles en 1914 et entre dans l'instruction publique en Indochine en 1898, d'abord dans l'enseignement primaire, puis dans le secondaire, avec le grade de Professeur principal dès 1917. Elle rejoint plus tard le Service géologique de l'Indochine puis est mise à la retraite en 1927, avec le grade d'assistante hors classe.

Chargée de 1929 à 1932 par l'École française d'Extrême-Orient de missions préhistoriques et de différents travaux, elle fait des explorations au Tonkin, au Nord et au centre de l'Annam, dans le Laos central et dans le Haut Laos. Elle découvre plus de cent stations préhistoriques bacsonio-hoabinhiennes et de nombreuses stations néolithiques, entre autres des grottes sépulcrales. Au Tran Ninh, elle étudie les urnes funéraires géantes et les énormes fours crématoires qui leur correspondent. Au Laos, elle s'intéresse aux mégalithes, et réunit d'importantes collections.

Déléguée au Congrès des préhistoriens d'Extrême-Orient en 1938, elle part pour le Cambodge et en revient très affaiblie. 

Elle est distinguée Chevalier de l'Ordre royal du Cambodge et Officier d'Académie. 

Enfin, Madeleine Colani est élue membre correspondant de l'Académie des sciences coloniales le 04/04/1929.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS