Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

WILDEMAN Émile de

Membre associé,
Décès en 1947

Biographie :

Émile de Wildeman (né le 19/10/1866 à Saint-Josse en Belgique et mort le 24/07/1947 à Bruxelles) effectue une carrière de botaniste.

Titulaire du diplôme de pharmacien de l’Université libre de Bruxelles (1887), il travaille au Jardin botanique de l’État à Bruxelles, abandonne la pharmacie (1891) puis intègre l’équipe scientifique de ce jardin. Il obtient son doctorat en sciences naturelles option botanique à l’Université de Bruxelles  (1892). Promu aide-naturaliste (1895), il se spécialise dans la flore congolaise qu’il fait connaître à travers diverses publications belges et étrangères.

Nommé conservateur du jardin botanique (1900), il accède à sa direction (1912). Il assume les fonctions de secrétaire général du IIIe Congrès international de botanique de Bruxelles (1910). Chargé de cours à l’Institut de commerce annexé à la Faculté de droit de l’Université de Gand pour les cultures coloniales (1911), il y est promu professeur (1926) et admis à la retraite (1931). A la fondation de l’Université coloniale d’Anvers (1921), il enseigne également et y préside le conseil académique.     

Il obtient le Prix décennal des sciences botaniques (1919-1928) grâce à ses travaux sur la flore congolaise (1929). Durant sa présence au Jardin botanique de l’État, il favorise l’évolution des sociétés horticoles puis prend sa retraite (1931). Il intègre la section des sciences de l’Académie royale de Belgique en qualité de correspondant (dès 1926)  tout en étant membre fondateur de l’Institut royal colonial belge (depuis 1929), membre étranger de l’Académie de médecine de Paris (1935) et correspondant de l’Académie des sciences de l’Institut de France (1939).

Distingué Grand Officier de l’Ordre de Léopold et de l’Ordre de la Couronne, il est par ailleurs titulaire de la Croix civique de première classe et de la Médaille commémorative du centenaire.

Émile de Wildeman devient membre associé de l’Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS