Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

HOUPHOUËT-BOIGNY Félix

Membre associé,
Décès en 1993

Biographie :

Félix Houphouet-Boigny (né le 18/10/1905 à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, et mort le 07/12/1993 à Yamoussoukro) effectue une carrière politique.

Brillant élève, il intègre, en 1919 l'École normale William Ponty où il obtient son diplôme d’instituteur et enchaîne, en  1921, avec l’École de médecine de l'AOF dont il sort major en 1925.

Il débute sa carrière en tant que médecin-auxiliaire à l’hôpital d’Abidjan, où il fonde une « Amicale » regroupant le personnel médical indigène. Il est promu à Abengourou, le 17 septembre 1929, à un poste réservé, jusque là, aux Européens.

Il prend la tête, en 1932, d’un mouvement de planteurs africains hostile aux grands propriétaires blancs et à la politique économique du colonisateur qui les favorise. Le 3 septembre 1944, il fonde, en accord avec l’administration coloniale, le Syndicat agricole africain (SAA) dont il devient le président.

À l'Assemblée nationale, Houphouët-Boigny est nommé membre de la Commission des territoires d'outre-mer. Il s'attelle à mettre en application les revendications du SAA. Un projet de loi tendant à la suppression du travail forcé est ainsi proposé le 1er mars 1946 à l’Assemblée et adopté en 1947 sous le nom de loi Houphouët-Boigny. Le 3 avril 1946, il propose d’unifier la réglementation du travail dans les territoires d'Afrique ; ce sera chose faite en 1952. Enfin, le 27 septembre 1946, il dépose un rapport sur le système de santé des territoires d'outre-mer qu’il invite à réformer.

Houphouët-Boigny milite également en faveur de l’Union française.

Il occupe successivement les fonctions de chef traditionnel, médecin, planteur, dirigeant syndical, député ivoirien en France, ministre de gouvernements français, président de l'Assemblée nationale ivoirienne, maire d'Abidjan.

Premier ministre ivoirien et premier Président de la Côte d'Ivoire de 1960 à 1993, Félix Houphouët-Boigny tient un rôle de premier ordre dans le processus de décolonisation de l'Afrique et domine jusqu’à la fin de sa vie, la scène politique de son pays natal. 

Enfin, Félix Houphouet-Boigny est élu membre associé de l'Académie des sciences d'outre-mer le 16/02/1973.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS