Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

CAHEN Alfred

Membre associé,
Décès en 2000

Ambassadeur de France
Professeur à l'École nationale de droit et d'administration de Bruxelles
Avocat au barreau de Bruxelles
Domaines et régions :
Droit, administration, développement économique, diplomatie, politique, enseignement. Congo, États-Unis, Europe


Distinctions :

  

Biographie :

Alfred Cahen (né le 28/09/1929 à Bruxelles et mort le 19/04/2000 à Bruxelles) effectue une double carrière de diplomate et de professeur.

Docteur en droit de l'Université libre de Bruxelles (1953), il est affecté au poste d'avocat au barreau de Bruxelles pendant trois ans, avant d'entrer comme stagiaire au ministère des Affaires étrangères (1956). Après des responsabilités à l'Organisation européenne de coopération économique, puis à l'Organisation de coopération et de développement économique (jusqu'en 1962), il est deuxième secrétaire d'ambassade et chef du secteur politique de l'ambassade de Belgique à Léopoldville, République démocratique du Congo (1962-1964), puis ministre conseiller de l'ambassade de Belgique à Washington au États-Unis (1974-1977). Il occupe successivement les postes d'ambassadeur, de directeur général de la politique au ministère des Affaires étrangères, du Commerce extérieur, de la Coopération, et du Développement (1979-1985), et de secrétaire général de l'Union de l'Europe occidentale (1985-1989), avant d'assurer la charge d'ambassadeur en France (jusqu'en 1996).

Il enseigne en tant qu'assistant à l'Université libre de Bruxelles (1959-1961), à l'École nationale de droit et d'administration de cette ville (1962-1964) et conjointement à l'Université Lovanium à Léopoldville (1963-1964). Nommé l'année suivante à l'Institut de formation des cadres pour le développement de Bruxelles, il est élu membre des séminaires de l'Université de Columbia de New-York (1967-1968). Affecté à l'Institut national d'études politiques à Kinshasa (1971-1974), il est chargé de cours à l'Université libre de Bruxelles (dès 1979), et préside son Centre d'études des relations internationales et stratégiques (à partir de 1985).

Alfred Cahen est élu membre associé de l'Académie des sciences d'outre-mer le 20/12/1991.

Bibliographie :

Géochronologie africaine. Bruxelles : Académie royale des sciences coloniales, [s.d.] (co-auteur)

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS