Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BOUBOU Hama

Membre associé,
Décès en 1982

Instituteur et directeur d'école
Président de l'Assemblée nationale du Niger
Directeur de l'Institut français d'Afrique Noire
Directeur du Centre régional de documentation pour la tradition orale
Domaines et régions :
Enseignement, francophonie, politique. Niger


Distinctions :

   

Biographie :

Hama Boubou (né en 1906 à Fonéko au Niger et mort le 29/01/1982 à Niamey, au Niger) est un homme politique nigérien.

Reçu à l’École normale William Ponty à Gorée, il effectue une carrière d’instituteur et de directeur d’école. Après la Deuxième Guerre mondiale, il est élu conseiller territorial du Niger et grand conseiller de l’Afrique-Occidentale française (1947). Conseiller de l’Union française, il est également nommé conseiller municipal et adjoint au maire de Niamey (1956). Élu député du Niger (1958), il devient président de l’Assemblée nationale (le 18 décembre 1958).

Sénateur premier vice-président du Sénat et de la communauté l’année suivante, il est nommé vice-président de l’Assemblée eurafricaine de Strasbourg et membre de la Commission de la communauté permanente de cette assemblée. Il organise à Niamey un colloque sur les problèmes posés par l’éclatement de la fédération d’Afrique-Occidentale française à la recherche (1960). Directeur de l’Institut français d’Afrique noire du Niger (1950-1957), il dirige ensuite le Centre régional de documentation pour la tradition orale. Il est titulaire du Prix Léopold Sédar Senghor pour les meilleurs ouvrages rédigés en langue française par un étranger (1971) et est membre de l’Association des écrivains de langue française.

Vice-président du Congrès international des Africanistes, il est par ailleurs membre du Comité scientifique international pour la rédaction de l’histoire générale de l’Afrique sous l’égide de l’Unesco. Il est  le père fondateur de l’Agence de coopération culturelle et technique des pays de langue française qui voit le jour à Niamey (1970) dans le palais de l’assemblée générale nigérienne qu'il préside. Outre ses distinctions françaises, il est décoré Officier de l’Ordre national du Niger et de la Côte d’Ivoire.

Hama Boubou devient membre associé étranger de l’Académie des sciences d’outre-mer le 09/11/1973.

Bibliographie :

Empire de Gao : histoire, coutumes et magie des Sonrai. Paris : A. Maisonneuve, 1954 (co-auteur)

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS