Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

ADLOFF Virginia

Membre associé,
Décès en 1990

Professeur d'histoire à l'Institut du Pacifique
Professeur de sciences politiques à l'Université de Californie
Domaines et régions :
Histoire contemporaine, politique, biographies. Asie du Sud-Est, Afrique, Océanie


Biographie :

Virginia Adloff (née Virginia McLean Thompson le 18/10/1903 à Newtonville aux États-Unis et morte le 09/01/1990) est une historienne américaine.

Elle effectue des études secondaires au Vassar College et obtient des diplômes en histoire contemporaine à l’Université de Columbia avec comme sujet de thèse le personnage de Duplex. Dans les années 20, elle obtient une place d’auditeur libre à l’École coloniale pour faire des recherches sur les pays du sud-est asiatique et particulièrement l’Indochine française. Elle obtient des interviews d’André Violis et de Paul Mus.

En poste à l’Institut du Pacifique entre 1936 et 1942 (pour l’Asie du Sud-Est), elle est nommée en 1942 à Washington à la Commission des tarifs et au service des renseignements de l’armée jusqu’en 1945. Elle entre à la Research Associate, Hoover Institutions Stanford University à partir de 1946. Entre 1961 et 1972, elle travaille également au département des sciences politiques de l’Université de Californie à Berkeley.

Elle effectue de nombreux voyages dans les différents pays sur lesquels elle écrit des ouvrages, aussi bien l’Indochine que l’Afrique francophone et les îles françaises du Pacifique. En 1961, l’Université américaine reconnaît sa valeur exceptionnelle en tant qu’historienne des pays d’anciennes colonies françaises et la nomme professeur au département des sciences politiques. Elle prend sa retraite en 1972. Elle est titulaire de l’Étoile Noire du Bénin.

Virginia Adloff devient membre associé de l’Académie des sciences d’outre-mer le 16//02/1973. C’est la première femme américaine à y être intégrée.

Bibliographie :

Conflict in Chad. Berkeley : Institute of international studies, University of California, 1981

The Western Saharans : backround to conflict. London : Croom Helm, 1980

The French pacific islands : French Polynesia and New Caledonia. Berkeley (Los Angeles) : University of California Press, 1971  

French Indo-China. New York : Octagon Books, 1968

Djibouti and the horn of Africa. Stanford (Calif.) : Stanford University Press, 1968

The Malagasy Republic : Madagascar today. Stanford (Calif.) : Stanford University Press, 1965

The emerging states of French Equatorial Africa. Stanford (Calif.) : Stanford University Press, 1960

French West Africa. Stanford (Calif.) : Stanford University Press, 1957

The left wing in Southeast Asia. New-York : W. Sloane Associates, 1950

Post mortem on Malaya. New York : The Macmillan Company, 1943   

            

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS