Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

ROUCH Jules

,
Décès en 1973

Biographie :

Jules Rouch (né le 24/05/1884 à Marseille et mort le 10/03/1973 à Monaco) effectue une carrière militaire dans la marine.

           Après l’École navale, il entre au « Borda » en 1910 et après une mission dans l’Océan Indien,  il se joint à la deuxième expédition antarctique française à bord du « Pourquoi pas » commandé par Jean Charcot.

Il prend le commandement de l’aviso colonial « Chevigné » affecté à la mission hydrographique de la côte occidentale d’Afrique.

Entre 1914 et 1918, il rejoint le front belge puis la Somme avant d’être nommé chef au service météorologique de l’armée.

Après la guerre, il est affecté à l’École navale en tant que Professeur.

On lui confie le commandement de la 2e escadrille de dragage jusqu’en 1924 puis il est appelé en qualité de chef de son cabinet militaire par Émile Borel, Ministre de la Marine.

Désigné chef d’État-Major de l’Amiral commandant de la Marine en Algérie, il dirige, dès son retour en France, le 3e Bureau d’État-Major du Préfet maritime.

En 1919, il prend le commandement de la Flotille du Rhin puis celui de la Marine au Maroc.

En 1937, il quitte le service actif lorsque la Chaire d’océanographie physique de l’Institut Océanographique de Paris lui est attribuée.

Directeur du Musée océanographique de Monaco jusqu’en 1957, il publie par ailleurs de nombreux travaux sur les phénomènes marins et atmosphériques.

Membre correspondant de l’Académie des sciences, membre et ancien Président de l’Académie de Marine, il est aussi membre de la Commission centrale de la Société de géographie de Paris.

Distingué Officier de la légion d’honneur et Officier de l’Instruction publique, il est par ailleurs titulaire de la Croix de guerre.    

           Enfin, Jules Rouch est élu membre libre de l’Académie des sciences coloniales le 17/12/1948.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS