Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

ROBERT R.P. Léon

,
Décès en 1956

Biographie :

Léon Robert (né le 24/03/1866 à Villers-sur-Saulnot en Bourgogne, et mort le 15/10/1956 à Paris) est un supérieur général de la Société des Missions étrangères de Paris.

              Il entre en 1885 au Séminaire des Missions étrangères de Paris et est ordonné prêtre en 1888.

Il s’embarque cette même année au service des procures de la Société en Extrême-Orient.

Attaché à la procure de Changaï (Chine), il en est nommé le Directeur en 1891 et ce jusqu’en 1903.

Rejoignant le Conseil d’administration de la Concession française entre 1896 et 1903, il est aussi membre du Comité des travaux publics et participe à l’organisation de l’extension de la Concession, à la création de nouvelles routes, de tramways, du service d’électricité, du service des eaux et des abattoirs.

Le Révérant Père Robert remonte le Fleuve Bleu et se rend en Corée en 1896 et au Japon en 1898 et en 1901.

C’est Pékin qu’il visite en 1902, puis la Birmanie, la Malaisie, Sumatra et Java (Indonésie) l’année suivante.

Il prend la direction de la Procure générale à Hongkong en 1903.

En 1906, il est rappelé en France par ses supérieurs, puis il fait une excursion au Viet-Nam en 1907 sur la ligne Saïgon-Phantiet, en voie de construction. Il s’intéresse à la création de plantations d’hévéas et y intéresse également les financiers de Hongkong.

Il encouragera plus tard les cultures de caféier, de thé, et de vanille dans les terres rouges d’Indochine.

Il réalise un voyage en Indochine tous les deux ou trois ans, entre 1907 et 1926, afin de suivre l’évolution religieuse et économique de la colonie.

Appelé à Rome en 1920 avec plusieurs évêques missionnaires de sa famille religieuse pour débattre du règlement de la Société des Missions étrangères, il reprend cette même année la direction de l’Extrême-Orient par l’Amérique, le Japon, la Corée, la Mandchourie, la Chine et Hongkong.

Il visite la Mission du Siam en 1923 puis est rappelé à Paris en 1926 avec de nouvelles fonctions d’assistant du supérieur général.

C’est en Inde qu’il poursuit ses visites de Missions, puis en Birmanie, à Siam, en Indochine…Il terminera son périple de quinze mois à Sydney (Australie) pour assister au Congrès eucharistique.

Il renouvelle un séjour à Rome en 1936 avant d’être de retour à Paris où il participe à des conférences sur l’Extrême-Orient à la Salle de géographie de Paris, au Comité national d’études, à l’École polytechnique, au Palais de l’Exposition de Marseille

Il est distingué Officier de la Légion d’honneur.

            Enfin, Léon Robert est élu membre libre de l’Académie des sciences coloniales le 21/04/1944.           

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS