Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

NICOLLE Charles

,
Décès en 1936

Biographie :

Charles Nicolle (né le 21/09/1866 à Rouen et mort le 28/02/1836 à Tunis) effectue une carrière de médecin.

       Interne des Hôpitaux de Paris en 1889, il est nommé Docteur en médecine dès 1893.

Il exerce les fonctions de Professeur suppléant de l’École de médecine de Rouen et de médecin des Hôpitaux de Rouen entre 1893 et 1902, tout en étant affecté au poste de chef de laboratoire de bactériologie entre 1896 et 1902.

Durant cette période, il se consacre à la dermatologie et à la syphiligraphie.

C’est en 1903 que sa carrière se poursuit à Tunis où il dirige l’Institut Pasteur, équivalent de l’Institut Pasteur de Saïgon.

Il crée des laboratoires temporaires à Djerba et Gafsa.

Il étudie la notion de transmission du typhus exanthématique par le pou et la vaccination.

Il est aussi associé à la mise au point définitive du vaccin contre la fièvre jaune.  

Membre correspondant de la Société de biologie dès 1906 puis associé dès 1918, il intègre par ailleurs l’Académie de médecine en qualité de membre correspondant en 1914 puis d’associé national en 1920.

Il est plusieurs fois missionné en Grèce, au Maroc, en Argentine, en Uruguay et au Brésil en 1925.

Il est également nommé correspondant de l’Académie des sciences et titulaire du Prix Osiris de l’Institut de France en 1927 et du Prix Nobel de Médecine en 1928.

En 1930, il participe à des conférences dans le cadre d’une mission de propagande scientifique dans la République argentine et au Chili.

L’année suivante, il est missionné au Mexique pour l’étude du typhus mexicain et des conférences de propagande française.

Il exerce les fonctions de Professeur au Collège de France dès 1932 où il donne un cours magistral sur l’infection.

           Enfin, Charles Nicolle est élu membre libre de l’Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS