Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

MAISTRE Casimir

,
Décès en 1957

Biographie :

Casimir Maistre (né le 24/09/1867 à Villeneuvette et mort le 20/09/1957 à Paris) effectue une double carrière d'industriel et d'explorateur.

A 21 ans, il est chargé, par le Ministère de l'Instruction publique et le Ministère des Affaires étrangères, de l'étude et de l'exploration de Madagascar, durant les deux années 1889 et 1890 : 8000 km d'itinéraires sont parcourus et levés, de nombreux renseignements scientifiques, politiques ou économiques sont recueillis, qui seront utilisés au moment de la conquête par la France de la grande île africaine.

C'est en 1891, après le massacre de la mission Crampel dans l'Afrique centrale, qu'il est chargé par le Comité de l'Afrique française d'amener d'importants renforts à la mission Dybowski déjà sur l'Oubangui. Il réunit alors les forces des deux missions dont il assume le commandement en tant que chef de la mission Congo-Niger, dès son arrivée au Congo en 1892. Le retour s'effectue par Lai, sur le Logone, puis le Niger avec un encerclement du Cameroun par un itinéraire de plus de 5000 km (dont 2000 en pays inexploré), et un retour en France en 1893.

Brazza et ses dévoués collaborateurs, de Chavannes et Dolisie, en donnant tout leur concours et encouragements à la mission Maistre pour la traversée rapide du Congo français, auront largement contribué à ce succès.

Les traités passés avec les chefs indigènes et rapportés par la mission sont ratifiés par décret du Président Carnot et aboutissent à la convention franco-allemande de 1893, assurant à la France la possession du bassin du Chari et l'accès au Tchad et à la Benoué.

Distingué Chevalier de la Légion d'honneur en 1893 puis Officier en 1922, il est par ailleurs médaillé d'or de la Société de géographie de Paris, et de celles de Marseille, Toulouse, Nancy, Montpellier et Saint-Étienne.

Enfin, Casimir Maistre est élu membre libre de l'Académie des sciences coloniales le 23/06/1932.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS