Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BROU Bernard

Membre libre,
Décès en 2009

Ingénieur des Travaux publics
Historien
Conseiller territorial de la Nouvelle-Calédonie
Domaines et régions :
Histoire, ingénierie des Travaux publics, ethnographie, politique. Nouvelle-Calédonie


Distinctions :

   

Biographie :

Bernard Brou (né le 24/12/1922 à Loches en Indre-et-Loire et mort le 22/09/2009 à Antibes) est historien et ingénieur des Travaux publics.

Titulaire du Diplôme de l’École pratique des hautes études (1973), il est nommé docteur ès-lettres et sciences humaines de l’Université de Paris VII (1979). Entré dans la Résistance en Bretagne pour le Réseau « Champagne » (1942), il est arrêté (1943) et s’évade pour rejoindre le Maquis jusqu’à la Libération. Il arrive en Nouvelle-Calédonie (1950), en qualité d’ingénieur des Travaux publics, à Gomen pendant trois ans, puis à Houailou (1954-1957). Ses congés en France lui permettent d’étudier l’ethnograhie et de se perfectionner en histoire.

Conseiller territorial de la Nouvelle-Calédonie (1958-1967), il reprend ensuite son poste d’ingénieur, devenant chef du service Équipement routier à la Direction des Travaux publics. Chef de prospection minière d’un grand groupe sidérurgique suédois en Nouvelle-Calédonie (1972), il est à l’origine de trois monuments historiques à Nouméa : celui dédié au navigateur Cook (1974), celui du Cercle militaire (1981) et celui en hommage à La Pérouse (1988).

Il exerce les fonctions de secrétaire du CREIPAC et de président du syndicat d’initiative de Nouméa. Vice-président de l’Amicale de la Résistance et secrétaire de l’Association Souvenir de la déportation, il est membre de la Société des Océanistes et président de la Société d’études historiques de la Nouvelle-Calédonie (dès sa fondation en 1969). Il est également décoré de la Médaille d’or du Mérite et dévouement français (1970).   

Bernard Brou est élu membre correspondant de l’Académie des sciences d’outre-mer le 20/06/1980 avant d’en être élu membre libre le 24/01/1992.

Bibliographie :

Nos lendemains chanteront-ils ? : la Nouvelle Calédonie de 1957 à 1999. Le Castellet : Association histoire, 2002

Question de principes : mémoires. [Nouméa] : Société d'études historiques de Nouvelle-Calédonie, 1998

Engagé de longue durée, 1940-1958. [S.l.] : [s.n.], [1997]

Six textes anciens sur la Nouvelle-Calédonie. Nouméa : Société d'études historiques de la Nouvelle-Calédonie, [ca 1989] (co-auteur)

Préhistoire et société traditionnelle de la Nouvelle-Calédonie. Nouméa : Société d'études historiques de la Nouvelle-Calédonie, 1987

Lieux historiques de Ducos-Nouville : historical sites of Ducos-Nouville. Nouméa : Société d'études historiques de la Nouvelle-Calédonie, 1982.  

30 ans d'histoire politique et sociale de la Nouvelle-Calédonie : de 1945 à 1977. Nouméa : Société d'études historiques, 1982

Lieux historiques de La Conception, St [Saint]-Louis, Yahoué. Nouméa : Société d'études historiques, 1982

Lieux historiques de Balade-Pouebo = historical sites of Balade-Pouebo. Nouméa : Publications de la Société d'études historiques de la Nouvelle-Calédonie, 1981 (co-auteur)

Peuplement et population de la Nouvelle-Calédonie : la société moderne, le fait calédonien. Nouméa : Publications de la Société d'études historiques de la Nouvelle-Calédonie, 1981

Espoirs et réalités. La Nouvelle Calédonie de 1925 à 1945. Nouméa : [s.n.], 1975

Histoire de la Nouvelle-Calédonie. Les temps modernes, 1774-1925. Nouméa : [s.n.], 1973

Mémento d'histoire de la Nouvelle-Calédonie : préhistoire et protohistoire, antiquité et moyen-âge. Noumea : auto-édition, 1970

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS