Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

AUGIÉRAS Marcel

Membre libre ,
Décès en 1958

Colonel d'artillerie

Biographie :

Ernest Marcel Augiéras (né en 1882 et mort le 29/05/1958 à El-Golea en Algérie) est colonel d'artillerie.

Entré au Service des Affaires indigènes en 1913, il rejoint successivement les compagnies sahariennes du Touat, de la Saouara et du Tidi-Kelt, soit comme lieutenant, soit en qualité de commandant d’une unité méhariste et chef de l’annexe. Promu officier supérieur, il commande le cercle de l’ouest saharien puis, pendant la première partie de la guerre 1939-1945, il est appelé à exercer les fonctions de commandant militaire adjoint du territoire des Oasis. Sa carrière saharienne, particulièrement féconde, revêt un triple caractère militaire, administratif et scientifique. Le 25 décembre 1920 a lieu la jonction mémorable au puits de El-Mserreb entre les Méharistes des compagnies du Touat et de la Saoura qu’il commande et les Méharistes du groupe nomade de la Mauritanie avec à leur tête le chef de bataillon Lausanne, de l’infanterie coloniale.

Par ailleurs, entre 1927 et 1928, il dirige une mission scientifique dans le Sahara central placée sous le patronage de la Société de géographie de France, qui étudie successivement les régions du Hoggar, du Tanezrourft méridional, les confins sahéliens du Timétrin et du Tilemai au cours de laquelle il rapporte des relevés géographiques, des observations météorologiques, des récoltes géologiques, des collections d’objets lithiques et céramiques, des collections botaniques… Et c’est également à la mission Augiéras que revient l’honneur de la découverte sensationnelle faite à Asselar, du squelette d’un homme fossile dont l’âge remonterait au paléolithique supérieur.

L’ensemble de son œuvre scientifique est couronnée entre autres par l’Institut de France. Il se retire à El-Golea après avoir été inspecteur général des chasses de l’Afrique-Occidentale française.

Ernest Marcel Augiéras est élu membre non résident (libre) de l’Académie des sciences coloniales le 20/11/1953.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS