Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

AGERON Charles-Robert

Membre libre,
Décès en 2008

Professeur émérite à l'Université Paris XII
Maître de conférences à l'Université François Rabelais de Tours
Directeur de l'Institut d'histoire de la presse et de l'opinion
Domaines et régions :
Histoire de la France coloniale, histoire contemporaine. Algérie


Biographie :

Charles-Robert Ageron (né le 06/11/1923 à Lyon et mort le 03/09/2008 au Kremlin-Bicêtre) effectue une carrière de professeur.

Docteur ès-lettres (1968), il est titulaire de l'agrégation d’histoire (1947). Il découvre l’Algérie à la fin de son service militaire (1945). Nommé au lycée Théophile-Gautier (1947) puis à l’Institut d’études politiques à Alger (jusqu’en 1957), il exerce les fonctions de professeur au lycée Lakanal de Sceaux en France, puis est attaché de recherches au CNRS (1959-1961).

Il obtient un poste d’assistant puis de maître-assistant d’histoire contemporaine à la Sorbonne (1961-1969). Il soutient sa thèse d’État intitulée "Les Algériens musulmans et la France, 1871-1919" sous la direction de Charles-André Julien (1968). Maître de conférences, puis professeur à l’Université François Rabelais de Tours (1969-1981), puis à l’Université Paris XII où il est nommé professeur émérite, il ne cesse d’explorer l’histoire contemporaine de l’Algérie. Il dirige également l’Institut d’histoire de la presse et de l’opinion.

Il reçoit le Prix Napoléon III pour son ouvrage L’Algérie algérienne, en tant que Prix de l’amitié franco-arabe (1981). Il est par ailleurs promu président d’honneur de la Société française d’histoire d’outre-mer. En 2000, un colloque réunissant à la Sorbonne plusieurs dizaines d’historiens des quatre coins du monde a rendu hommage à l’érudition, à l’esprit méthodique, à l’obstination de ce « chercheur infatigable », comme le qualifiait l’historien Daniel Rivet. 

Charles-Robert Ageron est élu membre libre de l’Académie des sciences d’outre-mer le 19/01/1973.

Bibliographie :

Ouvrages :

Le gouvernement du général Berthezène à Alger en 1831. [Saint-Denis] : Bouchene, 2005

Genèse de l'Algérie algérienne. Paris : Bouchene, 2005

La guerre d'Algérie et les Algériens, 1954-1962 : actes de la table ronde, Paris, 26-27 mars 1996. Paris : A. Colin, 1997

L'ère des décolonisations : actes du colloque d'Aix-en-Provence. Paris : Karthala, 1995

Fins d'empires. Paris : Plon, 1992

Histoire de la France coloniale : "le déclin". Paris : A. Colin, 1991

La décolonisation française. Paris : A. Colin, 1991

Les chemins de la décolonisation de l'empire colonial français : colloque... 4 et 5 octobre 1984. Paris : Centre national de la recherche scientifique, 1986

L'Algérie algérienne de Napoléon III à de Gaulle. Paris : Sindbad, 1980

Histoire de l'Algérie contemporaine. Paris : Presses universitaires de France, 1979

France coloniale ou parti colonial ? Paris : Presses universitaires de France, 1978

L'anticolonialisme en France de 1871 à 1914. Paris : Presses universitaires de France, 1973

Les  Algériens musulmans et la France, 1871-1919. Paris : Presses universitaires de Paris, 1968

Colloque "Décolonisations comparées" 30 septembre-3 octobre 1993, Aix-en-Provence : les guerres d'Indochine et d'Algérie au miroir de la "guerre révolutionnaire". [S.l.] : Institut d'histoire des pays d'outre-Mer. Université de Provence : CNRS, [s.d.]

L'opinion publique face aux problèmes de l'Union française. [S.l.] : [s.n.], [s.d.]

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS