Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

WILBERT Robert

Correspondant 2° section,
Décès en 1942

Biographie :

Robert Wilbert (né le 26/11/1877 à Saint-Maur-des-Fossés et mort le 12/11/1942 à Bordeaux) effectue une carrière militaire de vétérinaire.

           Il est diplômé de l’École vétérinaire d’Alfort en 1900 et part en mission en Roumanie pendant la guerre en 1917, pour l’organisation vétérinaire de l’armée.

L’année suivante, c’est en Russie qu’il est affecté, avant d’être missionné au Soudan français jusqu’en 1920, pour la lutte contre la peste bovine et l’organisation du service zootechnique.

Il poursuit sa carrière professionnelle en Guinée française de 1923 à 1932 afin de créer et diriger un centre de recherches biologiques sur les singes anthropoïdes (Institut Pasteur de Kindia).

De retour en France, il dirige le Service vétérinaire de la région de Paris et enseigne à des vétérinaires de réserve dans le cadre de cours de perfectionnement.

Il publie de nombreux travaux et articles vétérinaires dans différentes revues et intervient pour des communications sur les maladies à spirochètes à l’Académie des sciences.

Il participe en outre à des conférences dans les trois écoles vétérinaires de France sur les questions professionnelles coloniales.

Distingué Officier de la Légion d’honneur, du Mérite agricole, de l’Étoile noire du Bénin et de la Couronne de Roumanie, il est par ailleurs titulaire de médailles coloniales de l’AOF, de la victoire, et de la Croix de guerre du front roumain ainsi que de la Croix du combattant.    

            Enfin, Robert Wilbert est élu membre correspondant de la 2e section de l’Académie des sciences coloniales le 20/03/1929.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS