Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

VELU Henri

Correspondant 3e section,
Décès en 1973

Médecin vétérinaire

Distinctions :

  

Biographie :

Henri Velu (né le 13/04/1887 à Alligny-Cosne dans la Nièvre et mort le 25/11/1973 à Charenton) effectue une carrière de vétérinaire.

Diplômé de l’École vétérinaire d’Alfort (1909), il démarre sa carrière professionnelle comme vétérinaire militaire à Grenoble (1910-1913). Chef du laboratoire militaire de recherches vétérinaires des Troupes du Maroc (1913-1938), il exerce également durant cette même période les fonctions de chef du laboratoire de recherches du service de l’élevage du Maroc à la Direction de l’agriculture.

Il vulgarise et développe la pratique des bains arsénicaux contre les gales et les phtiriases. Contre les parasites internes, il expérimente et généralise l’utilisation de l’arseniate de soude et du tétrachlorure de carbone. Il intègre la Société de pathologie exotique (1917) puis l’Académie de médecine vétérinaire (1920) en qualité de membre correspondant.

Il est lauréat de l’Académie d’agriculture avec une médaille d’argent (1922) et une médaille d’or (1925) et de l’Académie vétérinaire. Il est nommé docteur en médecine vétérinaire (1925) et préside la Société de médecine et d’hygiène du Maroc (1929).

De retour en France, il est affecté au poste de directeur du laboratoire de prophylaxie de l’armée, à Bouchet (1938-1940). L’année suivante, il est lauréat de l’Académie des sciences avec le Prix Longchamp. Il dirige successivement le laboratoire de recherches vétérinaires de l’armée jusqu’en 1942 et se penche sur les recherches microbiologiques (antibiotiques) des laboratoires Roussel (1943-1956). Bactériologiste et virologiste, il met au point une méthode de vaccination pour les ovins, bovins, les équidés et les porcins.

Outre ses décorations françaises, il est titulaire de la Médaille coloniale avec agrafe « Maroc ».

Enfin, Henri Velu est élu membre correspondant de la 3e section de l’Académie des sciences coloniales le 04/04/1929.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS