Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

NGUYEN Van Quan

Correspondant 2° section,
Décès en 1954

Biographie :

Nguyen-Van-Quan (né le 12/04/1908 à Vinh-Long en Cochinchine et mort le 08/07/1954 à Saïgon au Vietnam) effectue une carrière de médecin acupuncteur.

    Après des études de médecine à Marseille et à Paris, il commence sa carrière professionnelle comme interne à l’Hôpital Foch des médaillés militaires puis travaille à l’Hôpital Léopold Bellan, dès l’ouverture d’une consultation en acupuncture.

Sa Thèse soutenue en 1936 est la première, semble-t-il, traitant de l’acupuncture.

De retour au Vietnam, il poursuit son activité à Saïgon.

Après la Seconde Guerre Mondiale et l’occupation, il s’inscrit au Collège français d’acupuncture à Paris ; il représente le Vietnam à Genève et à l’ONU pour les problèmes d’hygiène et de santé.

Il réalise de nombreux voyages à travers le monde, notamment aux États-Unis, en Chine et au Japon d’où il rapporte une documentation conséquente.

Il est candidat à l’Agrégation à titre étranger.

Il semble qu’il soit réellement « un des meilleurs propagandistes de l’influence française au Vietnam », selon le Docteur Lajudie.

      Enfin, Nguyen-Van-Quan est élu membre correspondant de la 2e section de l’Académie des sciences coloniales le 18/12/1953.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS