Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

NGUYÊN Tiên Lang

Correspondant 5° section,
Décès en 1976

Biographie :

Nguyên-Tiên Lang (né le 09/09/1909 à Hoi-Xà, au nord du Viêt-Nam, et mort le 24/05/1976 à Paris) est un fonctionnaire et un homme de lettres.

           Après des études à la Faculté de droit d’Hanoï, à la Faculté des lettres de Paris et à l’École pratique des hautes études, il est nommé attaché de presse à la Résidence supérieure du Tonkin dès 1930, puis au gouvernement général de l’Indochine l’année suivante.

Attaché au service des Affaires indigènes à la Résidence supérieure du Tonkin, il exerce également les fonctions de Professeur de littérature vietnamienne à Hanoï entre 1932 et 1934.  

Il poursuit sa carrière professionnelle comme secrétaire particulier du Gouverneur général Robin jusqu’en 1936, puis comme Directeur des archives, des études et traductions de la presse au Palais impérial à Huê jusqu’en 1940.

Il occupe parallèlement le poste de secrétaire particulier de S. M. l’impératrice Nam-Phuong.

Mandarin provincial à Nha-Trang en 1940, puis à Huê entre 1941 et 1944, il est nommé mandarin chef de province à Dalat dès 1945.

Il réoccupe le poste de secrétaire particulier de S. M. l’impératrice Nam-Phuong à Cannes de 1952 à 1955, après son évasion du maquis vietminh où il est fait prisonnier de 1945 à 1951.

C’est en 1956 qu’il professe en lycées de Seine-et-Oise et à Paris jusqu’en 1961 où il prend des fonctions administratives au Ministère de l’Éducation nationale.

Il est membre de la Société des gens de lettres.     

Il réalise de nombreuses traductions et conférences de littérature vietnamienne et intervient notamment au Centre des hautes études administratives sur l’Asie et l’Afrique modernes.

Distingué Commandeur de Saint-Grégoire-le-Grand et Officier des Palmes Académiques, il est aussi titulaire de la Médaille de l’Académie française dès 1939.

            Enfin, Nguyên-Tiên Lang est élu membre correspondant de la 5e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 22/01/1960.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS