Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

MAYBON Charles

Correspondant 5° section,
Décès en 1926

Biographie :

Charles Maybon (né en 1872 à Marseille et mort le 28/04/1926 à Carnoules) effectue une double carrière d’enseignant et de journaliste.

Licencié dès 1898, il est affecté en Indochine, à Hanoï, en 1905, au poste de Directeur de l’école Auguste Pavie, destinée à l'éducation des fils de mandarins du Yunnan, à l’initiative du Gouverneur général Paul Beau pour sensibiliser les Chinois à la culture française.

Il exerce par ailleurs les fonctions de Professeur de chinois et d'histoire de l'Extrême-Orient à l'Université indochinoise et stagiaire à l’École Française d’Extrême-Orient.

Il est missionné en Chine pour chercher la meilleure voie de communication entre la vallée moyenne du Xijiang et la mer, entre Nanning et Haïphong.

Il dirige la « Revue indochinoise », qui compte la collaboration de nombreux chercheurs, comme Georges Cordier.

C’est en 1907 qu’il est nommé secrétaire-bibliothécaire de l'EFEO. Il donne des cours de chinois en l'absence de Paul Pelliot.

En 1911, il fonde l'École française de Shanghaï qu'il dirige pendant neuf ans.

Il soutient deux thèses en vue de son Doctorat ès-lettres : l'une consacrée au missionnaire Pierre-Jacques Lemonnier de La Bissachère, l'autre traitant des rapports des Européens avec l'Annam depuis la fin du XVIe siècle jusqu'au début du XIXe siècle.

 Il dirige pendant 3 ans, dès 1920, l'Institut technique franco-chinois de Shanghai.

En 1925, il entre dans le service de l'Instruction publique en Indochine en qualité de directeur de l'École supérieure de pédagogie. Il reconsidère alors la formation des maîtres, ainsi que la préparation des manuels scolaires.

Enfin, Charles Maybon est élu membre correspondant de la 5e section de l’Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS