Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LIHOREAU Michel

Correspondant 3e section,
Décès en 2003

Militaire

Distinctions :

    

Biographie :

Michel Lihoreau (né le 13/03/1915 à La Chevallerie dans le Maine-et-Loire et mort le 20/03/2003 à Montjean-sur-Loire dans le Maine-et-Loire) effectue une carrière militaire.

Licencié en droit de l’Université de Caen et diplômé du Collège des sciences sociales et économiques, il est titulaire d’un diplôme militaire supérieur. Affecté à l’École militaire d’artillerie (1937-1938), il fait campagne l’année suivante avant d’être prisonnier (1940-1945). Il participe à l’occupation en Allemagne (1945-1952) puis au maintien de l’ordre en Tunisie et en Algérie (1953-1959) et à une expédition en Égypte (1956). Chef de corps au Sahara (1963-1967), il est envoyé au Centre interarmées d’essais d’engins spéciaux, à Colomb-Béchar, en Algérie.

Il y réalise des opérations de sauvetage sur des sites préhistoriques : fouille d’un gisement de poteries et de matériel lithique du IVe millénaire avant notre ère (en dépôt au Musée de l’Homme), fouille au Maroc, de tumuli d’une nécropole pré-islamique, reconnaissance des stations de gravures rupestres de l’oasis de Taghit permettant le relevé de plus de mille nouvelles gravures, et sauvetage de la dernière dalle gravée de la Chebka Dirhem (exposée au Musée de l’Homme).

En France, il exerce les fonctions de chef d’État-major de la  15e brigade de la 4e Division d’Infanterie à Verdun (1967-1969). Il quitte le service actif (1970) et poursuit sa carrière professionnelle comme délégué régional de la Compagnie d’assurance « La Solidarité ». Il s’associe à un professionnel de l’immobilier pour fonder la Société Godivier-Lihoreau (1972). Il participe à diverses conférences et expositions, au Muséum d’histoire naturelle de Paris ou Dakar. Il est nommé membre de l’Association des écrivains d’Anjou, de la Rahla, du Muséum d’histoire naturelle de Paris et de l’Association culturelle de recherches historiques sur l’Afrique du Nord.

Michel Lihoreau est élu membre correspondant de la 3e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 04/12/1996.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS