Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LEROUX Henri

Correspondant 2° section,
Décès en 2008

Administrateur colonial

Distinctions :

  

Biographie :

Henri Leroux (né le 25/01/1921 à Paris et mort le 03/12/2008 à Saint-Pair-sur-Mer) effectue une carrière d’administrateur colonial.

Instituteur suppléant (1940-1943), il est breveté de l’École nationale des langues orientales vivantes, mandingue et peul (1943) et titulaire d’un doctorat d’État en droit et d’un diplôme de l’École nationale de la France d’outre-mer (1948). Diplômé du Centre des hautes études d’administration musulmane (1953), il est également breveté du Centre des hautes études administratives (1954).

Évadé de France par l’Espagne (1943), il est fait prisonnier, puis s’engage volontairement à Casablanca. Stagiaire d’administration coloniale (1945-1947), il est affecté aux cercles de Zinder, puis Maradi au Niger. Administrateur adjoint (1948), puis administrateur (1954), il est envoyé au ministère de la France d’outre-mer (1954) puis promu administrateur en chef de la France d’outre-mer (1959).

Affecté au service d’information et de documentation, puis au ministère de la Coopération (1959-1962) au service d’analyse économique, il poursuit ses études à l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (1960) et obtient un diplôme du Centre d’étude des programmes économiques (1961), puis un doctorat d’État ès-sciences économiques (1963). Chargé d’études à la Société d’études pour le développement économique et social (1961-1963), il enseigne l’économie du développement (1961-1964).

En poste à la Banque européenne d’investissement (1963-1986), il contribue au développement des financements de la BEI dans les états africains et malgaches, signataires de la 1re Convention de Lomé. Conseiller puis directeur, il est chargé des études macro et micro-économiques sur les projets d’investissement. Il participe à la création du Fonds européen de développement régional.

Retraité, il crée et intègre l’Entente des générations pour l’entreprise et l’emploi (1988).

Il est titulaire de la Croix du combattant volontaire de la Résistance.

Henri Leroux est élu membre correspondant de la 2e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 19/12/1997.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS