Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LAPEYSSONNIE Léon

Correspondant 3e section,
Décès en 2001

Biographie :

Léon Lapeyssonnie (né le 16/10/1915 à Montpellier et mort le 26/04/2001 à Paris) effectue une carrière de médecin.

Lauréat du concours général (français) en 1932, il passe successivement les certificats d'études supérieures de physique, chimie et biologie, ainsi qu'un Diplôme d'hygiène et de microbiologie (Montpellier) et un Diplôme de médecine scolaire et d'éducation physique.

Il est nommé Docteur en médecine en 1941 et Licencié ès-sciences en 1958.

Médecin dans le Génie durant la Guerre de 1939-1945, il soutient sa Thèse en 1941, puis effectue un stage de spécialisation tropicale à l'École du Pharo de Marseille, précédant, l'année suivante, une affectation pour l'Afrique-Occidentale française.

En 1948, il passe le Concours d'assistant en biologie puis il crée à Bobo-Dioulasso (Haute-Volta) le Centre d'étude des trypanosomiases africaines.

Devenu biologiste des hôpitaux en 1953, il part pour le Vietnam avant d'être envoyé, au lendemain de Diên Biên Phu, sur Pondichéry (Inde), où il prend la direction de l'école de médecine occidentale, entre 1954 et 1957.

De retour en France, il poursuit dans l'enseignement et, en en tant qu'épidémiologiste et médecin général dès 1968 au Service de santé des armées, il est souvent missionné en Afrique pour le compte de la France et de l'Organisation mondiale de la santé.

Professeur titulaire de la Chaire d'hygiène à l'École d'application du Service de santé des troupes de marine, il est longtemps attaché à l'Organisation mondiale de la santé.

Il occupe le poste de Professeur à la Faculté de médecine de Tunis en 1966 puis est promu inspecteur technique de pathologie tropicale en 1968.

Il est nommé expert de l'OMS l'année suivante.

Distingué Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur dès 1960, Officier de l'Ordre national du mérite dès 1967 et Chevalier de l'Ordre des Palmes académiques en 1971, il est par ailleurs titulaire de la Médaille de vermeil du Service de santé des armées pour travaux scientifiques en 1969.

Enfin, Léon Lapeyssonnie est élu membre correspondant de la 3e section de l'Académie sciences d'outre-mer le 06/03/1970.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS