Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LAIGRET Jean

Correspondant 4e section,
Décès en 1966

Biographie :

Jean Laigret (né le 17/08/1893 à Blois et mort le 11/03/1966 à Blois) effectue une carrière de médecin militaire.

Titulaire d'une Thèse de médecine (Bordeaux) dès 1919, il est affecté à Brazzaville (Congo) de 1921 à 1923, et suit les cours de l'Institut Pasteur.

En 1924, il est élu membre correspondant de la Société de Pathologie exotique et en deviendra membre titulaire honoraire en 1934.

De retour en France en 1926, il est nommé chef de laboratoire de l'Institut Pasteur de Saïgon (Vietnam) avant d'être désigné, en pleine épidémie de fièvre jaune, pour diriger les services d'hygiène de Dakar (Sénégal).

Il parvient à réaliser le premier vaccin contre la fièvre jaune qu'il améliore à Tunis avant de retourner à Dakar en 1934, avec son nouveau vaccin.

Il revient à Tunis puis quitte l'Institut Pasteur pour Strasbourg en 1950 où il se consacre à l'enseignement comme Professeur de bactériologie et d'hygiène à la Faculté de médecine

Il est nommé membre correspondant de l'Académie de médecine.

Distingué Officier de la Légion d'honneur, il est titulaire de la Médaille militaire et de la Croix de guerre 1914-1918.

Enfin, Jean Laigret est élu membre correspondant de la 4e section de l'Académie des sciences coloniales le 03/02/1938.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS