Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

HARRY Myriam

Correspondant 5e section,
Décès en 1958

Biographie :

Myriam Harry (née le 21/02/1869 à Jérusalem, au Proche-Orient, et morte le 10/03/1958 à Neuilly-sur-Seine) effectue une carrière d'écrivain orientaliste.

Elle est la première lauréate du Prix Femina créé en 1905.

Le mandat donné par la Société des Nations à la France en Syrie-Liban lui fournit l’occasion d'aller sur les lieux de son enfance en 1920. Elle est invitée au départ par le Général Gouraud, qui y représente la France, à faire une série de reportages. Pendant plus de dix ans, elle va sillonner tous les pays du Moyen-Orient, de l’Égypte à Istanbul (Turquie), envoyant aux grands journaux de l’époque des reportages où le pittoresque affiché et attendu par les lecteurs laisse percer sa perplexité face à la politique de la France et de la Grande-Bretagne.

Le 24 janvier 1934, Myriam Harry est nommée Chevalier de la Légion d'honneur, en qualité de femme de lettres. Son dernier grand voyage la mène quelques mois à Madagascar, en 1935, invitée par le gouverneur général Léon Cayla.

Enfin, Myriam Harry est élue membre correspondant de la 5e section de l'Académie des sciences coloniales le 17/11/1950.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS