Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BURNET Étienne

Correspondant,
Décès en 1960

Médecin
Bactériologiste
Romancier
Critique littéraire

Distinctions :

  

Biographie :

Etienne Burnet (né le 11/10/1873 à Maurupt-le-Montois dans la Marne et mort le 20/12/1960 à Tunis) est médecin, biologiste et écrivain français.

Il est tour à tour préparateur, assistant et chef de laboratoire à l’Institut pasteur de Paris (1903-1919) avant de devenir directeur de l'Hygiène publique en Tunisie (1920-1927), puis sous-directeur (1921-1915), directeur-adjoint de l'Institut Pasteur de Tunis (1926-1928). En 1928, secrétaire de commissions de l'Organisation d'hygiène de la Société des Nations (1928-1936) et directeur de l'Institut Pasteur de Tunis (1936-1943). Il quitte Tunis et gagne Genève, où il intègre l'Organisation d'Hygiène de la Société des nations.

Au cours de sa carrière, il établit la classification et la morphologie du spirochète de la syphilis, effectue des recherches sur la peste et la tuberculose, la typhoïde et le paludisme, sur la fièvre de Malte. Il contracte, pendant ses travaux, la tuberculose et le paludisme.

Élu membre correspondant de l'Académie nationale de médecine, il devient également membre de la Société de biologie et de la Société de pathologie exotique (SPE). Il publie de nombreux ouvrages sur la médecine : La lutte contre les microbes, Microbes et toxines, Prophylaxie de la tuberculose, puis, des essais et des romans : Loin des Icônes, La porte du sauveur, vision de Moscou, Don Quichotte, Cervantès et le XVIe siècle.

Étienne Burnet est élu membre correspondant de l’Académie des sciences coloniales en 1929.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS