Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BOUSSENOT Georges Tony

Correspondant 5e section,
Décès en 1974

Médecin des Troupes coloniales
Journaliste
Délégué de Madagascar au Conseil supérieur des colonies
Conseiller de l'Union française pour les Comores
Domaines et régions :
Médecine coloniale, journalisme, politique, syndicalisme de la presse coloniale. Sénégal, Niger, Réunion, Madagascar


Distinctions :

   

Biographie :

Georges Boussenot (né le 25/07/1876 à Paris et mort le 09/05/1974 à Nice) effectue une carrière de médecin des Troupes coloniales.

Licencié ès sciences de l’Université Paris-Sorbonne, il est admis à l’École de santé navale de Bordeaux (1897). Affecté au Haut-Sénégal et au Niger comme médecin des Troupes coloniales, il s’oriente ensuite vers le journalisme et exerce les fonctions de président-directeur de La presse coloniale illustrée (1910). Il est élu député de la Réunion (1914) et, mobilisé, il termine la guerre comme médecin lieutenant-colonel. Il est parallèlement nommé délégué de Madagascar au Conseil supérieur des colonies (1922-1945).

Il préside le syndicat de la presse coloniale française (1931-1948). Pour se soustraire aux manœuvres des autorités allemandes, il saborde ses publications personnelles et entre dans la Résistance (1940). Nommé cette même année par Gorges Mandel ministre des Colonies (jusqu’en 1945), il est élu député de Madagascar à la première assemblée nationale constituante (1945) et conseiller de l’Union française (1947-1953) pour les Comores. Il occupe par ailleurs les postes de vice-président des commissions de la marine et des affaires coloniales. Il compte, outre ses décorations françaises, celle de commandeur de l’Étoile Noire du Bénin.

Georges Boussenot est élu membre correspondant de la 5e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 27/04/1973.

Bibliographie :

La France d'outre-mer participe à la guerre. Paris : F. Alcan, 1916

Pour la représentation coloniale au parlement. Paris : comité d'action républicaine aux colonies françaises, 1909 (co-auteur)

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS