Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BEQUAERT Joseph

Correspondant 4e section,
Décès en 1982

Naturaliste
Botaniste
Entomologiste

Biographie :

Joseph Bequaert (né le 24/05/1886 à Thorout, en Belgique, et mort le 12/01/1982 à Amherst, dans le Massachusetts) est naturaliste, botaniste et entomologiste.

Après un voyage universitaire du côté d’Alger et dans le Sahel algérien dès 1910, au cours du quel il étudie l’éthologie de la pollinisation et les galles des plantes, il est ensuite associé comme entomologiste à la Mission belge pour l’étude de la maladie du sommeil au Congo belge pendant deux ans. De 1917 à 1922, il travaille à l’American Museum of Natural History avec le titre de Research Associate in Congo Zoology. En 1921, devant le Southern District Court of New-York, il est naturalisé citoyen des États-Unis et commence, dès 1923, à l’Université d’Harvard, une carrière d’enseignant et de chercheur qui durera jusqu’en 1956, avec différentes charges : instructeur entre 1923 et 1925 au département de médecine tropicale de l’École médicale d’Harvard, il devient ensuite professeur-assistant jusqu’en 1945, puis, conjointement conservateur adjoint au Musée de zoologie comparative. Entre 1945 et 1951, il est conservateur dans le domaine des insectes récents, et enfin professeur de zoologie entre 1951 et 1956. Après sa retraite de Harvard, il travaille de 1956 à 1960 à l’Université de Houston (Texas), puis, au moins jusqu’en 1971, à celle de l’Arizona, à Tucson.

Durant sa carrière américaine, il fait de nombreux voyages pendant lesquels il récolte surtout des insectes et des mollusques. Il revoit le Zaïre par trois fois : comme membre de l’équipe médicale de la Harvard Medical School participant à une mission qui explore de 1926 à 1927 le Libéria, le Zaïre et l’Afrique orientale ; en 1934 pour étudier, surtout au Sahara, l’onchocerciase ; au cours d’un voyage de 1943 à 1944 au Libéria, au Ghana et au Zaïre pour l’étude de la maladie du sommeil et de la schistosomiase.

Joseph Bequaert est élu membre correspondant de l’Académie des sciences coloniales le 17/12/1948.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS