Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

AUDOUIN-DUBREUIL Louis

Correspondant 5e section,
Décès en 1960

Officier pilote aviateur
Explorateur
Domaines et régions :
Aviation, automobile, exploration. Tunisie, Sahara, Centrafrique, Algérie, Madagascar, Liban, Chine


Distinctions :

 

Biographie :

Louis Audouin-Dubreuil (né le 02/08/1888 à Saint-Jean d’Angély et mort le 12/02/1960 à Zarzis en Tunisie) effectue une double carrière d'officier et d'explorateur.

Officier dans la cavalerie pendant la campagne de 1914-1918, il devient officier pilote aviateur (dès 1916). Il effectue des missions « aviation et automobile » dans l’extrême sud tunisien et sur la frontière tripolitaine (1918-1919), réalisant des reconnaissances sahariennes, comme lors des missions Saoura-Tidikelt (3.000 kilomètres). Ce sont les premières missions d’étude en auto avec les chenilles Citroën au Sahara (1921-1922) et la préparation de la première traversée du Sahara en automobile qu'il inaugure (1923). L’expédition Citroën avec la « Première mission Haardt-Audouin-Dubreuil » est une double traversée du Sahara en auto chenilles Touggourt-Tombouctou et retour.

Il participe ensuite à la « Croisière noire » avec l’expédition Citroën en Centre-Afrique (1924-1925), ou « 2e Mission Haardt-Audouin-Dubreuil » de l’Algérie à Madagascar. Les conséquences sont politiques, scientifiques et artistiques. Puis c’est la « Croisière jaune » qui l’attend avec l’expédition Citroën en Centre Asie ou « 3e Mission Haardt-Audouin-Dubreuil » de Beyrouth (Liban) à Pékin (Chine), à travers le centre de l’Asie, fournissant une grande documentation en art et en science (1931-1932).

Il organise de nombreuses conférences (1935-1939), en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique du Nord et à l'étranger. Par ailleurs, il gagne le Soudan par le Sahara en automobile pour l’étude des liaisons transsahariennes (1938-1939). Il reçoit, entre autres, de la Grande médaille d’or de la Société de géographie de Marseille et la Médaille du grand Prix de l’Académie des sports (1933).

Louis Audouin-Dubreuil est élu membre correspondant de la 5e section de l’Académie des sciences coloniales le 01/02/1957. 

      

Bibliographie :

Ouvrages :

1914-1918, Louis Audouin-Dubreuil : correspondant de guerre malgré lui. Grenoble : Glénat, 2013 (co-auteur)

Louis Andouin-Dubreuil, 1914-1918, lignes de fronts : Marne, Artois, Verdun, Yser, Tunisie. Grenoble : Glénat, 2013 (co-auteur)

Au prestigieux rendez-vous de Carthage : la guerre de Tunisie, novembre 1942 - mai 1943. Paris : Payot, 1945  

La presqu'île africaine. Paris : Plon, 1944

Sur la route de la soie. Mon carnet de route de la Méditerranée à la mer de Chine. Paris : Plon, 1935

La Croisière noire. Expédition Citroën Centre-Afrique. Paris : Plon, 1927 (co-auteur)

Le Raid Citroën, la première traversée du Sahara en automobile. De Touggourt à Tombouctou par l'Atlantide. Paris : Plon, 1923 (co-auteur)  

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS