Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

AUDEBEAU BEY Charles

Correspondant 2e section,
Décès en 1939

Vice-président de l'Institut d'Egypte
Topographe
Directeur des services techniques des domaines de l'État
Domaines et régions :
Agriculture, irrigation, drainage, topographie. Maroc, Égypte, Palestine, Niger


Distinctions :

  

Biographie :

Charles Audebeau Bey (né le 28/09/1861 à Saint-Maximin, dans le Var, et mort le 18/08/1939 à Garches, en région parisienne) effectue une carrière administrative dans le domaine agricole.

Après l'École d’arts et métiers d’Aix et un engagement pour la Campagne de Tunisie (1880-1881), il travaille dans diverses sections aux ateliers des chemins de fer à Arles et entre comme agent technique à la Société agricole industrielle du Delta du Nil en Égypte (1882). Après un stage à la Société du percement de l’Isthme de Corinthe, il revient à Alexandrie en Égypte (1883) comme topographe à la municipalité. Affecté peu après aux domaines de l’État, il gravit les différents échelons de l’administration, ingénieur adjoint, ingénieur, ingénieur en chef, jusqu’au grade supérieur de sa spécialité : directeur des services techniques. Ses nombreuses études sur l’agriculture égyptienne, l’irrigation et le drainage ont en commun le soucis constant des intérêts supérieurs de l’Égypte et de la prospérité des Égyptiens.

Il est plusieurs fois chargé de missions au Maroc, en Palestine et au Niger et participe en particulier à l'accroissement des cultures dans la Vallée du Nil.

Il est élu membre titulaire de l’Institut d’Égypte (dès 1913), puis en est nommé le vice-président (1929 et 1930). Il appartient à de nombreuses sociétés savantes telles la Société royale d’agriculture d’Égypte, la Société royale d’économie politique et de législation, l’Académie d’agriculture de France. Certains de ses travaux présentés par le Docteur Roux, directeur de l’Institut Pasteur, reçoivent la consécration de l’Académie des sciences.

Outre ses décorations françaises, de nombreuses distinctions honorifiques lui sont décernées : le titre de Bey (2002), Commandeur du Medji-dieh (1911), Commandeur de l’Ordre du Nil (1918), Officier de l’Instruction publique (1908).

Charles Audebeau Bey  est élu membre correspondant de l’Académie des sciences coloniales en 1926.

Bibliographie :

Les eaux souterraines de l'Égypte. Paris : A. Dumas, 1931

Les terres du Nord du Delta égyptien. 1, Moyens de dessalement utilisés à l'origine des temps ; 2, Causes de la stérilité survenue aux approches de l'an 1000 ; 3, Procédés de dessalement en usage à l'époque contemporaine. Paris : Société des ingénieurs civils de France, 1925  

Les irrigations en Égypte. Paris : Société des ingénieurs civils de France, 1923

Le labourage en Égypte. Le Caire : Institut français d'archéologie orientale, 1916 (co-auteur)

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS