Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

WIDAL Georges

Titulaire 3° section,
Décès en 1955

Avocat

Biographie :

Georges Widal (né le 27/07/1874 à Paris et mort le 16/06/1955 à Paris) effectue une carrière d’avocat.

Avocat défenseur près la cour d’appel de Tananarive (1899), il est nommé avocat du gouvernement général de Madagascar. C’est vers le Sénégal qu’il se tourne ensuite pour exercer les fonctions d’avocat défenseur près la cour d’appel de Dakar dès 1908 en tant qu’avocat du gouvernement général de l’AOF. Co-auteur du traité de droit colonial Dareste, il est membre du comité directeur du recueil de législation, doctrine et jurisprudences coloniales.

Il poursuit sa carrière professionnelle comme avocat du ministère de la France d’outre-mer (1929) puis du ministère de la Marine marchande (1933). Membre du Conseil consultatif et vice-président du Comité des jurisconsultes du Comité central de la France d’outre-mer, il est par ailleurs nommé membre de l’Institut français d’Afrique noire.

Il intervient à plusieurs reprises pour des conférences au centre d’études juridiques de l’Union coloniale française concernant la formation diplomatique et l’administration de l’AOF (1923), le régime juridique de la France dans les colonies (1934), la présence juridique de l’état dans les colonies l’année suivante, et enfin, le rayonnement indigène en Afrique (1937).

On lui doit également un article sur la situation historique et juridique de l’île d’Arguin dans le Bulletin du Comité historique et scientifique de l’AOF. Il est en outre rapporteur au congrès des chambres de commerce et d’agriculture des colonies sur le siège social des sociétés coloniales (1939) et rapporteur au Conseil consultatif du Comité central de la France d’outre-mer sur la prospection financière en Afrique noire (1952).

Enfin, Georges Widal est élu membre titulaire de la 3e section de l’Académie des sciences coloniales le 17/10/1952.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS