Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

VAUCEL Marcel

Titulaire 3° section,
Décès en 1969

Médecin

Distinctions :

 

Biographie :

Marcel Vaucel (né le 16/01/1894 à Brest et mort le 09/09/1969 à Paris) effectue une carrière de médecin outre-mer.

             Après l’École du service de santé de la Marine de Bordeaux (1912), il sert dans l’armée navale (1914-1918), puis revient à Bordeaux pour y être décoré de la Croix de Guerre avec palme (1919).  

Docteur en médecine (1919), il est affecté au Maroc (1922-1924) comme médecin-lieutenant, puis en Mauritanie (jusqu’en 1925), comme médecin du cercle de Tagant.

Après le Grand Cours de l’Institut Pasteur de Paris, c’est à Brazzaville (Congo) qu’il poursuit sa carrière professionnelle (1926-1928), comme chef de laboratoire de l’Institut Pasteur puis directeur (1929-1932).

En Indochine, il dirige l’Institut Pasteur d’Hanoï.

Après un passage en Guinée (1938-1939) comme directeur du service de santé, il est envoyé au Cameroun (jusqu’en 1942), où il crée une filiale des Instituts Pasteur avant de diriger le service de santé de l’Afrique française (1943).

Directeur du service de santé des colonies dans le gouvernement d’Alger (1943-1944), il assume la direction du service de santé au Ministère de la France d’outre-mer à Paris (jusqu’en 1950).

Il participe comme membre de la délégation française, à la création puis aux travaux de l’Organisation mondiale de la santé.

 Nommé inspecteur général des Instituts Pasteur d’outre-mer (1951-1967), il accède à l’honorariat.

Il publie de nombreux mémoires sur la pathologie exotique, la médecine préventive et l’hygiène sociale de la France d’outre-mer.

Il est distingué Grand Officier de la Légion d’honneur et reçoit à l’issue d’une conférence à l’UNESCO (1967) la Médaille d’or de la Société de pathologie exotique qu’il préside (1962-1966).   

Membre associé de l’Académie royale belge des sciences d’outre-mer et du conseil supérieur d’hygiène publique, il est par ailleurs Commandeur de la santé publique et titulaire de la Croix de guerre 1914-1918 et de la Médaille de la Résistance.

          Marcel Vaucel est élu membre titulaire de la 3e section de l’Académie des sciences coloniales le 09/01/1953.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS