Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

SIMON Stanislas

Titulaire 3° section,
Décès en 1931

Biographie :

Stanislas Simon (né le 22/12/1849 à Strasbourg et mort le 13/07/1931 à Paris) effectue une carrière de banquier.

             Entre 1874 et 1875, il se prépare à sa mission de financier à Londres.

Il entre à la Banque de l’Indochine en 1876 et après un stage à Paris, il est nommé caissier comptable.

L’année suivante, c’est à Pondichéry (Inde) qu’il est affecté à ce poste, avant de poursuivre à  cette même fonction à Paris en 1880.  

Chargé d’assurer l’intérim du Sous-directeur de la succursale de Saïgon, il est peu après désigné pour lui succéder.

Il revient à Paris en 1884 pour y exercer les fonctions de Secrétaire général avant d’être nommé Directeur quatre ans plus tard, poste qu’il gardera pendant vingt ans.

Il étend l’activité de l’Institut bancaire indochinois au monde asiatique et océanien : la banque va ainsi à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) en 1888, à Pnom-Penh (Cambodge), à Tourane (Anam) en 1891, à Hong Kong en 1894, à Bangkok (Thaïlande) en 1897, à Changaï (Chine) en 1898, à Singapour et Papeete (Polynésie) en 1905…

Il est promu Administrateur directeur en 1909, administrateur-délégué et Vice-président en 1920.

C’est en 1927 qu’il est désigné comme son Président.

Il réalise de nombreux voyages en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Algérie…

Président de la Compagnie des chemins de fer de l’Indochine et du Yunnan, il exerce par ailleurs les fonctions de vice-président du Crédit foncier d’Extrême-Orient tout en administrant différentes sociétés telles le Crédit national, la Banque de l’Afrique occidentale française, la Compagnie des messageries maritimes

Trésorier de l’Union coloniale française et du Comité d’encouragement aux recherches scientifiques coloniales, il est aussi membre du Conseil supérieur des colonies et du Conseil de perfectionnement de l’École coloniale.

Il est distingué Chevalier de la Légion d’honneur en 1891, Officier dès 1900 et Commandeur dès 1923.

             Enfin, Stanislas Simon est élu membre titulaire de la 3e section de l’Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923. 

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS