Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

SAURIN Henri

Titulaire 2° section,
Décès en 1953

Biographie :

Henri Saurin (né le 07/11/1872 à Civray, dans la Vienne, et mort le 06/03/1953 à Neuilly-sur-Seine) effectue une carrière d’inspecteur de la France d’outre-mer.

            Il est Licencié en droit.

Commis de Résidence au Tonkin, il embarque pour l’Indochine en 1894, puis il est nommé administrateur des services civils de l’Indochine dès 1903.

Il est breveté de langue annamite en 1900.

Inspecteur adjoint de la France d’outre-mer en 1904, il gravit progressivement tous les échelons jusqu’au grade d’inspecteur général de 2e classe en 1920, de 1re classe en 1922, avant d’être placé au cadre de réserve en 1929.

Durant cette période, il exerce successivement ses fonctions d’inspecteur au Congo en 1905 où il accompagne la mission de Brazza, à la Réunion en 1907, au Sénégal l’année suivante, au Niger, aux Antilles et en Guyane de 1911 à 1912, puis à Tahiti jusqu’en 1914, en Indochine en 1916, en Inde en 1917 et en Guadeloupe en 1918.

Il poursuit sa carrière professionnelle en 1919 comme Professeur d’organisation administrative à l’École coloniale.

En 1922, il est nommé Directeur du contrôle financier de Madagascar et le Gouvernement de la République française lui confie le projet de la création d’un Banque d’émission à Madagascar dès 1924.

La loi de 1925 portant sur la création de cette banque étant adoptée par le parlement français, il en est alors nommé premier Président.

Durant une décennie, il consacre toute son activité à ces hautes fonctions et grâce à des règles de distribution de crédit, il aide Madagascar à traverser plusieurs crises financières.

Étant dans l’obligation de démissionner de son poste en 1936 et de retour en France, il intègre le Conseil de la Société financière pour la France et les pays d’outre-mer et ce jusqu’en 1953.

Il administre également la Compagnie lyonnaise de Madagascar et prend simultanément la présidence de plusieurs sociétés minières et agricoles malgaches.

Il est distingué Commandeur de la Légion d’honneur et Officier de l’Instruction publique et est titulaire des Médailles coloniales du Congo (1907) et du Sahara (1912).

                Enfin, Henri Saurin est élu membre titulaire de la 5e section de l’Académie des sciences coloniales le 17/02/1926 avant d’en devenir membre titulaire de sa 2e section le 02/07/1948.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS