Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

ROBEQUAIN Charles

Titulaire 1re section,
Décès en 1963

Géographe
Domaines et régions :
Géographie, histoire, littérature. Asie du Sud-Est, Afrique, océan Indien


Distinctions :

 

Biographie :

Charles Robequain (né le 23/06/1897 à Die dans la Drôme, et mort le 28/09/1963 à Paris) effectue une carrière d’enseignant.

Appelé au 7e Régiment d’artillerie de montagne (1916), il est promu lieutenant. Licencié ès-lettres à Grenoble (1920), Agrégé d’histoire et de géographie à Lyon (1922), il exerce comme professeur à Nice puis poursuit ses études à l’École française d’Extrême-Orient. Il part pour Hanoï et étudie la province du Thanh Hoa (1924), étude qu’il poursuit pendant ses vacances (1926-1928).

Affecté à Grenoble où il soutient brillamment sa thèse de lettres (1929), c’est au service de documentation de l’Agence économique de l’Indochine qu’il est détaché (1929-1931). Il publie de nombreux articles dans le Bulletin de l’agence. Maître de conférences à la Faculté des lettres de Poitiers (1931), il est affecté à Rennes (1933). Après un voyage d’études en AOF (1936), il est nommé maître de conférences en géographie coloniale à la Faculté des lettres de Paris (jusqu’en 1938).

De nouveau missionné en Asie, il sillonne la Malaisie, Siam, et les Indes néerlandaises. Mobilisé (1939), il se retrouve à l’État-Major du Corps d’armée colonial et est fait prisonnier (1940-1941). Il reprend son enseignement à la Sorbonne (1941) et exerce parallèlement les fonctions de chargé de cours à l’École de la France d’outre-mer, à l’École des hautes études commerciales, à l’Institut d’ethnologie et à l’École d’application du service national de la statistique.

Il est nommé directeur du Bureau d’études humaines de l’Office de la recherche scientifique coloniale. Il repart en Afrique (1945), à Madagascar et à La Réunion (1946), puis à Porto-Rico et Haïti (1947). Il participe en Inde à la conférence de l’Institute of Pacific Relations (1950). Il est considéré comme le pionnier de la géographie tropicale et maître de la géographie comparative.   

Enfin, Charles Robequain est élu membre titulaire de la 2e section de l’Académie des sciences coloniales le 04/06/1943 avant de rejoindre la 1re section le 02/07/1948.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS