Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

REPIQUET Jules

Titulaire 1° section,
Décès en 1960

Biographie :

Jules Repiquet (né le 17/02/1874 à Rodez dans l’Aveyron, et mort le 02/07/1960 à Pamiers en Ariège) effectue une carrière de Gouverneur général de la France d’outre-mer.

               Licencié en droit de la Faculté de droit de Paris et breveté de l’École coloniale, il commence sa carrière professionnelle dès 1899 comme administrateur stagiaire des colonies dans les Comores.

Administrateur-adjoint des colonies l’année suivante, il est affecté successivement en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

En 1908, il occupe le poste d’administrateur des colonies comme délégué du Gouverneur du Sénégal à Dakar.

Nommé secrétaire général des colonies en 1911, puis commissaire-résident de France aux Nouvelles-Hébrides jusqu’en 1913, il est ensuite chargé du secrétariat général du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie pendant un an avant d’exercer les fonctions de Gouverneur de cette colonie.

C’est en 1918 qu’il est promu Gouverneur des colonies, il endosse tour à tour les fonctions de commissaire général de la République française dans l’Océan Pacifique et de Haut-commissaire de la France aux Nouvelles-Hébrides.

Gouverneur de la Côte d’Ivoire et de la Réunion en 1924, il est affecté au poste de Haut-commissaire de la République française au Cameroun en 1934, avant d’être nommé délégué du Ministre des colonies au Haut Comité méditerranéen et de l’Afrique du Nord en 1939.   

Il est élu Président général de l’Association nationale d’entraide à la vieillesse cette même année.

   Il est distingué Officier de la Légion d’honneur en 1924 puis Commandeur en 1930 tout en étant titulaire de la Médaille coloniale.

             Enfin, Jules Repiquet est élu membre titulaire de la 1re section de l’Académie des sciences coloniales le 19/01/1938. 

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS