Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

RENOUX Jean-André

Titulaire 3° section,
Décès en 1999

Distinctions :

  

Biographie :

Jean-André Renoux (né le 05/12/1905 à Saint-Christophe en Charente et mort le 03/04/1999 à Perpignan) effectue une carrière militaire.

Après l’École militaire de Saint-Maixent (1932), il part pour Saint-Louis du Sénégal avant de rejoindre les unités méharistes du Sahara occidental. Il participe avec le groupe nomade méhariste de Chinguetti, à la première liaison Mauritanie-Maroc (1934).

Il étudie le monde musulman, l’islam et l’islamisme, approfondit par ailleurs la géologie, la préhistoire, l’ethnographie et la géographie tout en étant en contact avec le Muséum d’histoire naturelle, la Sorbonne et le Professeur Lacroix, alors secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences.

De retour en France, affecté à la division de Bordeaux (1937), il prépare l’École de Guerre avant d’intégrer le service des renseignements de l’État-major de l’armée. Il exerce son activité sur la guerre d’Espagne (1938) puis à Dakar, il est porté par les problèmes de l’Amérique du Sud et de l’Atlantique Sud (1939). Après une clandestinité complète (1942-1944), il fait partie du 5e bureau de l’État-major de l’armée et dirige le contre-espionnage dans les pays étrangers, auprès des armées françaises et américaines en opérations, en Europe. Il est finalement admis, sur sa demande, à bénéficier de la Loi de dégagement des cadres (1946).   

Il fonde avec un Danois la Société des frigorifiques (1947) avec une première usine à Conakry, une seconde à Abidjan et une troisième à Dakar ; usines qu’il vendra dès l’indépendance. Certains de ses ouvrages sont couronnés par l’Académie des sciences morales et politiques, la Société de géographie commerciale de Paris, l’Association des écrivains combattants

Enfin, Jean-André Renoux est élu membre titulaire de la 3e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 19/01/1973.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS