Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

RENÉ-LECLERC Charles

Titulaire 1° section,
Décès en 1946

Biographie :

Charles René-Leclerc (né le 15/01/1884 à Saint-Mihiel dans la Meuse, et mort le 13/02/1946 à Paris) effectue une double carrière de géographe et d’administrateur colonial.

                 Il passe une bonne partie de sa jeunesse en Algérie, en Tunisie et au Maroc, jusqu’en 1925.

Licencié en droit, il est titulaire de diplômes d’arabe et connaît particulièrement les dialectes berbères.

Entre 1912 et 1925, il est affecté au poste de Directeur des services économiques du gouvernement marocain, tout en étant mobilisé au Maroc durant la Grande Guerre.

Il est parallèlement envoyé en missions économiques ou sociales et il réalise différentes explorations en territoires non occupés (Maroc oriental, Rif…).

Il exécute aussi des missions d’études en Tunisie.

Nommé inspecteur des premières écoles indigènes au Maroc, il exerce par ailleurs les fonctions de délégué général du « Comité du Maroc ».

Correspondant du Ministère de l’Instruction publique, de la Société asiatique et de la Société de géographie, il est membre de la Mission scientifique du Maroc (Tanger et Salé) et missionné en France pour le gouvernement du Protectorat marocain.

En qualité d’organisateur et d’inspecteur au Maroc des offices et musées économiques créés par Lyautey, il assume également la charge de secrétaire général des foires-expositions de Casablanca, Fez, Rabat.

De retour en France et secrétaire général du Comité de l’Afrique du Nord dès 1925, il est, lors de l’Exposition coloniale de 1931, chargé, à la Cité des informations, de la documentation et de la propagande nord-africaines. Il organise la radiodiffusion documentaire sur l’Afrique du Nord au poste de la «Tour Eiffel ».

Lors de la Conférence impériale de 1934-1935, il est nommé rapporteur de diverses questions économiques intéressant l’Afrique du Nord.

Syndic de la presse coloniale à Paris, il exerce les fonctions de secrétaire général du groupe des journaux et revues de la France extérieure et de la Commission nord-africaine du Secours national.

En tant que spécialiste de l’Afrique du Nord, il est nommé rapporteur de questions nord-africaines dans de nombreux congrès économiques ou sociaux.

Distingué Chevalier de la Légion d’honneur, il est aussi Officier de l’Instruction publique et du Mérite agricole.

              Enfin, Charles René-Leclerc est élu membre titulaire de la 1re section de l’Académie des sciences coloniales le 15/03/1943.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS