Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

RÉGNAULT Eugène

Titulaire 2° section,
Décès en 1933

Biographie :

Eugène Regnault (né le 28/12/1857 à Boulogne-sur-mer et mort en 1933) effectue une carrière de diplomate.

            Attaché aux Affaires étrangères en 1883, il est nommé secrétaire général du gouvernement tunisien en 1886 et délégué à la Résidence générale de 1884 à 1892.

Il s’occupe particulièrement de la législation sur les biens religieux mis à la disposition de la colonisation et de l’adoption de la loi de 1885 sur l’immatriculation foncière.

Consul au Pirée, à Salonique, il est attaché à la personne du Ministre pendant son voyage à Saint-Pétersbourg (URSS) en 1897 avant d’être nommé consul général à Genève (Suisse).

Il plante 3700 hectares d’oliviers et fonde une huilerie moderne entre 1893 et 1925.

Nommé Ministre de France au Maroc de 1906 à 1913, il fait signer le traité de Protectorat par le Sultan en 1912.

Il est mis à la retraite en 1918 comme Ambassadeur de France au Japon et continue de s’intéresser aux questions coloniales.  

Il est missionné en Sibérie puis effectue un voyage d’études en Chine et en Indo-Chine.

Président de la compagnie des cotons d’Orient qui a remplacé l’entreprise allemande d’Adaxa (en Cilicie), il installe une usine et un comptoir cotonnier en Syrie.

Il préside par ailleurs une compagnie fermière d’élevage et d’exploitations agricoles ainsi que la Société hydraulique tunisienne.

Garant statutaire d’une compagnie d’oléiculture en Tunisie, il est aussi administrateur du crédit foncier d’Algérie et de Tunisie et de la Société de gérance de la Banque industrielle de Chine ainsi que du crédit foncier de Syrie.

Il est nommé Vice-président de la Société colonies-sciences.

            Enfin, Eugène Regnault est élu membre titulaire de la 2e section de l’Académie des sciences coloniales le 15/02/1928.    

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS