Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

MARIN Louis

Titulaire 5° section,
Décès en 1960

Biographie :

Louis Marin (né le 07/02/1871 à Faulx, dans la Meurthe, et mort le 23/05/1960 à Paris) effectue une double carrière de parlementaire et d'anthropologue.

Étudiant des Facultés de Nancy, de la Sorbonne, des hautes études, des sciences politiques, de l'École du Louvre, du Muséum et de l'École d'anthropologie, il dirige entre 1895 et 1923, des cours de perfectionnement des instituteurs et institutrices de la Seine.

Il poursuit sa carrière en exerçant les fonctions de pofesseur à l'École d'anthropologie jusqu'en 1960 tout en dirigeant l'institution. Il préside par ailleurs l'Institut international d'anthropologie entre 1925 et 1937.

Fondateur-directeur de "La Nation", hebdomadaire entre 1925 et 1940, puis quotidien du matin de 1945 à 1946, il dirige les revues de l'École d'anthropologie, de la Société d'ethnographie de Paris et de la Société de géographie commerciale.

Élu Président du parti républicain dès 1925, il endosse en parallèle les fonctions de député de Meurthe-et-Moselle entre 1905 et 1951, il sera réélu douze fois.

Ministre des régions libérées en 1924, des Anciens combattants entre 1926 et 1928, de la Santé publique et de l'Éducation physique en 1934, il est ensuite nommé premier et second aux Cabinets Reynaud dès l'armistice en 1940 ; il est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Gestapo et gagne l'Angleterre le 10 avril 1944.     

Il préside les Amis de la Pologne depuis 1905, de la Roumanie depuis 1924, et de la Yougoslavie depuis 1929.

Il exerce dans le domaine politique et conjointement, les fonctions de conseiller général du canton de Nomeny de 1910 à 1952 tout en présidant la Commission de chômage de Meurthe-et-Moselle entre 1929 et 1934, puis son Conseil général jusqu'en 1952. De plus il organise et préside, en 1935, l'Union des conseils généraux des départements de l'Est

Capitaine de réserve honoraire de chasseurs à pieds, capitaine des Forces françaises de l'Intérieur entre 1940 et 1945, il est aussi membre de plusieurs réseaux de renseignements militaires et de résistance.

Il est décoré de la Légion d'honneur à titre militaire et de la Croix de guerre avec palme dès 1945, tout en étant titulaire de la Médaille de la Résistance.

Enfin, Louis Marin est élu membre titulaire de la 5ème section de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS