Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

MARCHAND Jean-Baptiste

Titulaire 1° section,
Décès en 1934

Biographie :

Jean-Baptiste Marchand (né le 22/11/1863 à Thoissey et mort le13/01/1934 à Paris) effectue une carrière militaire.

A vingt ans, il s'engage dans l'infanterie de marine et en sort sous-lieutenant en 1887. Appelé à servir en Afrique-occidentale, il ne cesse d'y faire campagne jusqu'au jour ou il reçoit en 1896, le commandement de la Mission Congo-Nil.

Blessé au Sénégal en 1889, il est décoré Chevalier de la Légion d'honneur. C'est au Soudan en 1891 qu'il est à nouveau blessé lors de l'assaut de Duna, il est promu Capitaine et distingué Officier de la Légion d'honneur pour faits de guerre. Il est désigné chef de l'expédition Congo-Nil en 1896 ; il faudra trois ans pour arriver à Fachoda. 

C'est, par ailleurs, en 1895, qu'il publie une carte du Transnigérien, qui fait encore état aujourd'hui.

Lieutenant-colonel, il prend part ensuite deux années à l'expédition de Chine, puis quitte l'armée Colonel en 1904. Lors de la Première guerre mondiale, il est réintégré et reçoit le commandement d'une brigade. En 1915, c'est la "Division Marchand" qui n'aura pendant la guerre d'autre chef que lui. De nouveau grièvement blessé en Champagne, il est nommé Grand officier de la Légion d'honneur.

Il est promu Général de division à Verdun en 1917 après une troisième blessure, il arrête les allemands à Château-Thierry l'année suivante. Il sera élevé à la dignité de Grand'Croix de la légion d'honneur.

Enfin, Jean-Baptiste Marchand est élu membre titulaire de la 1ère section de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

 

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS